Accueil / Actualités / Finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 Sénégal VS Algérie – Débrief By SB

Finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 Sénégal VS Algérie – Débrief By SB

Incroyable! L’Équipe d’Algérie de football a remporté la CAN 2019, grâce à sa victoire 1 à 0 en finale face au Sénégal.

Cela faisait presque 30 ans que les algériens n’avaient pas remporté de titre (Algérie 1990). Et que ce fut intense et âpre que cette 2ème rencontre entre les Guerriers du Désert et Les Lions de la Téranga.

En effet, ces 2 équipes s’étaient déjà affrontés en phase de poules et s’étaient quittés sur une victoire de l’Algérie 1 à 0 grâce à un but de Youcef Belaïli. Mais cette fois ci, ce fut un match complètement différent devenu très tactique et un combat physique, juste après l’ouverture du score de l’infatigable numéro 9 Baghdad Bounedjah au bout d’1’20” de jeu seulement, ce qui est d’ailleurs le but le + rapide de la compétition.

Cette réalisation est vraiment méritée et c’est un joli signe que ce soit lui qui marque tant, tout au long de la compétition, il n’a cessé d’user les défenses par ses pressings et de se battre ardemment pour se procurer des occasions, sans toutefois briller dans la finition à l’image, par exemple, de ce penalty manqué en Quarts de Finale face à la Côte d’ivoire.

Néanmoins, cela n’a en rien entaché sa détermination, il n’a rien lâché et a continué ses efforts, qui ont finit par payer car sur le but, c’est encore lui qui s’arrache pour récupérer le ballon de son coéquipier Bennacer et se mettre en position de frapper, même si son tir fut détourné par le défenseur Sané lobant ainsi son gardien Gomis en retombant dans le petit filet.

Ensuite donc, un combat de nerfs et physique avec un jeu haché, tout en tactique et gestion d’émotions face aux attaques sénégalaises incessantes. Heureusement que le dernier rempart, M’Bolhi Raïs Wahab, a su, une nouvelle fois, se montrer décisif, tant lors de ce match que durant la compétition, comme ce fut le cas lors des Mondiaux 2010 et 2014.

C’est donc en toute logique qu’il a été élu Homme du Match et meilleur gardien de cette CAN 2019. Par ailleurs, il n’est pas le seul à s’être illustré, Ismaël Bennacer, lui aussi tellement généreux dans l’effort et très juste dans ses passes, a été élu meilleur joueur et meilleur passeur de cette compétition. N’oublions aussi, pas le malheureux Youcef atal, victime d’une fracture de la clavicule lors du choc en Quarts face à la Cote d’ivoire, ce qui ne lui a pas empêché d’être élu meilleur jeune joueur de cette CAN.

Respect au guerrier Djamel Benlamri, qui, malgré le visage en sang suite à un contact avec un joueur sénégalais, n’a cessé de se battre pour ses coéquipiers, ses frères avec force et honneur. Sans oublier le capitaine Riyad Mahrez, le héros de la demie-finale face au Nigéria avec un coup franc somptueux à la dernière seconde et son intelligence et expérience des grands matchs, permettant ainsi de gagner de précieuses minutes en gardant le ballon et provocant des fautes de l’adversaire. Au final, Toute l’équipe s’est battu avec force, honneur, détermination et confiance, on sentait une vraie cohésion ils ne faisaient qu’un, comme une sorte de famille qui voulait tant gagner et rendre heureux 48 millions d’Algériens.

Toute cette cohésion de groupe a été rendue possible grâce au travail du Coach Djamel Belmadi, qui a su créer les instruments de la réussite en impliquant l’ensemble de son équipe et en faisant passer les éventuels “gros égos” derrière et au profit du collectif, tout ceci couplé à son charisme et autorité naturels, fait que le groupe a cru en lui et a donc tout donné pour lui sur le terrain, avec notamment, 13 buts marqués (meilleure attaque du tournoi) avec au moins 1 but inscrit lors de chacune de leurs rencontres, n’encaissant que 2 buts au total (meilleure défense du tournoi, à égalité avec le Sénégal).

Cette victoire est donc amplement méritée, car les Fennecs avaient faim et soif de victoire, on a vu des joueurs impliqués, déterminés, faire les efforts les uns pour les autres, répondant présent tant physiquement que mentalement et en étant décisif dans les moments cruciaux (ex: séance de tirs aux buts en Quarts de finale, face à Cote d’ivoire). Tout ceci, leur a permis de remporter cette CAN qui, soulignons le, s’est disputée pour la première fois à 24 équipes et avec donc, à la clé une “2ème étoile” symbole de la réussite d’une génération à fort potentiel, laissant présager un avenir radieux pour le football algérien avec pourquoi pas, un rêve en suspens: remporter un jour la Coupe du Monde inshAllah!

Nous tenons à remercier l’Ambassade d’Algérie en Franceet l’Institut du monde arabe, de nous avoir permis d’assister à cet un événement exceptionnel, unique et riche en émotions avec une ambiance de feu digne des plus grands stades du monde, cela restera gravé à tout jamais dans nos mémoires! Merci les Fennecs, merci les Guerriers du Désert de nous avoir fait rêvé et ressentir tant de belles émotions, nous sommes très fiers de vous. 1,2,3 VIVA L’ALGERIE!!! 

Seddik Bouslah

Blogueur Foot 

 

A propos Team MN

Voir aussi

Meriem News présente le Grand Astronaute, Géologue et Docteur Farouk El-Baz

A l’occasion de la 4 ème édition de l’ Arab International Investor Forum, nous avons eu …

Translate »