Accueil / International / Maghreb / Kabylie / Hommage au Moudjahid Mohand Sidennas
Hommage au Moudjahid Mohand Sidennas

Hommage au Moudjahid Mohand Sidennas

Boudjima / Tarihant

Hommage au Moudjahid Mohand Sidennas

Le comité du village Tarihant en collaboration avec les autorités locales de Boudjima ainsi que l’association le flambeau ont organisé récemment une journée commémorative en hommage au Moudjahid Mohand Sidennas natif du village Tarihant situé à 7 km à l’Ouest du chef lieu de la commune.

Cet hommage a été organisé à l’occasion du 40 e jour de la disparution du combattant.
Sous le thème « Mohamed Sidennas, un baroudeur au service de l’Algérie », les organisateurs ont tracé un riche programme. Les festivités ont eu lieu à l’école primaire du village Tarihant.
L’on compte le dépôt de gerbes de fleurs sur le lieu de repos du moudjahid et sur le monument des martyrs de la localité, l’organisation de conférence, mais aussi l’association le flambeau de Tizi-Ouzou a organisé la projection de deux films documentaires sur la guerre d’Algérie, et une exposition riches en écrits et en images en relation avec la Révolution Nationale.

Tous les témoins interrogés sur la personne du moudjahide disparu ont affirmé que ce dernier était un véritable baroudeur qui a beaucoup donné pour l’Algérie à travers un long parcours de combat.
Le Moudjahid Mohammed Sidennas, dit Si Moh Sidenas est né le 20 mai 1927 à Tarihant.
Au déclenchement de la Révolution Nationale, le défunt était un militant actif dans les rangs du FLN.

En 1956, il a participé à un attentat organisé par les Moudjahidines dans la ville de Tigzirt. Parmi les hommes ayant participé à cet attentat, l’on cite Ali Boutoudj dit Ali Oukaci. C’est à partir de cet événement décisif que Si Moh Sidenas a rejoint les maquis de la Révolution.
Dans les rangs de l’ALN, le défunt a activé principalement dans la zone III de la Wilaya III, et ayant sillonné les différentes régions, telles que Mizrana, Sidi Ali Bounab et Akfadou.

Avec le grade de Caporal Chef, il a été intégré dans les rangs des sections et des compagnies d’élite de l’ALN, qui constitue ainsi le fer de lance de la Révolution. Durant sa vie dure et héroïque au maquis entre 1956 et 1962, Si Moh Sidenas a été blessé 5 fois.

De 1963 à 1965, le Moudjahid soucieux de l’Algérie a rejoint les maquis du FFS et fut blessé au lieudit Hidousse de la bataille d’Ighil à Tarihant.
De 1994 à 2000, le Moudjahid a été contraint de nouveau à prendre les armes pour participer en tant que Patriote dans la lutte contre le terrorisme.

A partir de l’année 2000, le héro a été victime d’un AVC. Il a ainsi mené un ultime combat, cette fois ci, contre sa maladie, jusqu’à son décès le 15 août 2011 à 20h 30 dans son village natale, Tarihant.

De : Mohammed Amrous

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Le commerce des mots clés, dans le Far West Internet, va t il nous générer un nouveau type de hors la loi, les proxénètes digitaux ?

Le commerce des mots clés, dans le Far West Internet, va t il nous générer un nouveau type de hors la loi, les proxénètes digitaux ? Il est toujours important de rappeler que l'utilisation détournée et négative de certains mots clés est nuisible dans certains contextes et et avoir de graves conséquences sociétales liées à ce genre d'usage digital dans ce monde numérique.

Laisser un commentaire

Translate »