Accueil / International / Maghreb / Algérie / L’Aïd El Kebi
L'Aïd El Kebir à été fixé au 19/12/07

L’Aïd El Kebi

L’Aïd el-Kebir, arabe : ʿīd al-kabīr, عيد الكبير, grande fête, signifiant littéralement
« la grande fête », est la fête musulmane la plus importante.
Également appelée `îd al-Adha[1] « la fête du sacrifice », elle marque chaque année la fin du pèlerinage à La Mecque et a lieu le 10 du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

Cette fête commémore la soumission d’Ibrahim
à Dieu, lorsque le patriarche était prêt à sacrifier son fils aîné sur son ordre (Ismaël selon la tradition musulmane).

Chaque famille, dans la mesure de ses moyens, sacrifie un mouton, mais parfois d’autres animaux, notamment vaches et chèvres en l’égorgeant, couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque.

Dans une partie de l’Afrique musulmane, dont le Mali, le Sénégal, le nord du Bénin, le Niger, le nord de la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, l’Aïd el-Kebir est nommé la tabaski.
De même, chez les Berbères en Afrique du Nord, il est appelé tafaska. En Turquie, il est appelé Kurban Bayramı[2].

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

“Ne me libérez pas, je m’en charge” Spectacle au Cabaret Sauvage avec la présence de Djura et Kamel Hamadi

“Ne me libérez pas, je m’en charge”, un spectacle musical sur le thème de la …

Laisser un commentaire

Translate »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer