Accueil / International / Maghreb / Kabylie / Article Kamal Sabi
Article Kamal Sabi

Article Kamal Sabi

A compte d’auteur il dit : « Agdud mebla idles am wemdan mebla Iles »
« Un peuple sans culture est semblable à un être humain sans langue »

Kamal Sabi est en 1973 à Attouche, département de Tizi ouzou. Il s’est intéressé à la poésie et à tout ce qui est artistique et culturel et plus spécialement à la poésie dès son jeune âge.
En 1995, il commence l’étude de l’amazigh afin de maîtriser sa langue maternelle. Dès lors, c’est en en amazigh qu’il fixe ses idées sur papier et écrit sa poésie.

Il a déjà publié deux recueils de poésie : « Lemwaji n Lebher » (les vagues de la mer), en 2003, et « Inigan n Yid » (les témoins de la nuit), en 2004.
« Tamuyli-inu » (vision Intime) est son troisième ouvrage qui représente à la fois, nos préoccupations et les dérivés d’une société complexe.

Kamal Sabi est jeune poète modeste mais ambitieux. Il est adhèrent à l’association des écrivains de paris, il entretient régulièrement des échanges avec des écrivains francophones et traduit l’ensemble de son œuvre de l’amazigh vers le français. En cela, il participe à la conservation et à la diffusion de la culture berbère. D’ailleurs, il a milite activement dans des associations culturelles, scientifiques et sociales en Algérie et en france.

Kamal Sabi est non seulement un poète pais aussi un conteur. Ce présent recueil de poésie est précédé d’un conte « Ilemzi d weggraw » (le jeune homme et le groupe de sages) qu’il a lui-même crée pour dit-il, perpétuer la tradition et sa morale.

Le plaisir d’écrire, de versifier fait que les recueils de Kamal Sabi paraissent avec une régularité mesurée et correspondent toujours à ses visions intimes. On y trouve des thèmes aussi intéressants que sensibles : la sincérité, le courage, la bravoure, l’amour, la haine, la fidélité, la lâcheté, le remord…

Dans cet ouvrage, on y trouve une poésie délicate et raffinée.
Elle est écrite dans une langue berbère authentique et traduite en mots, les ajuster entre eux et les faire rimer à son tour en restant fidèle à l’idée et aux sentiments de l’auteur…

Mohammed Amrous.

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Festival de la Diversité Interculturelle du 21 au 24 mai 2021

Festival de la Diversité Interculturelle du 21 au 24 mai 2021 à Paris. Le premier …

Laisser un commentaire

Translate »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer