Accueil / International / Maghreb / Algérie / Article Slimane benaissa
Article Slimane benaissa

Article Slimane benaissa

Ecrit par Slimane Benaïssa
Le monologue Jeddi séduit le public

“Jeddi” (grand-père), un monologue écrit par Slimane Benaïssa, a été du goût du public de Tissemsilt, venu nombreux découvrir l’une des créations théâtrales de la wilaya d’Oum El Bouaghi. Réalisée et mise en scène par Hamid Arab, cette pièce met en avant quelques étapes importantes de l’histoire de l’Algérie en s’appuyant sur des dates phares des civilisations qui s’y sont succédées, à savoir phéniciennes, romaines, musulmanes, Ottomane, puis la période coloniale et le début de l’indépendance du pays. L’histoire raconte la vie d’un artisan, travaillant sans relâche dans son humble atelier de brocante qui renferme aussi quelques oeuvres d’art et autres objets hétéroclites vieillis par le temps, parmi lesquels une photographie symbolique de son grand-père, collée au mur, pour montrer le passé héroïque de ce moudjahid de l’Armée de libération nationale pour qui il a beaucoup de fierté et d’admiration. Non content de ne pouvoir honorer assez la mémoire de son grand-père, mais aussi de tous ceux qui se sont investis complètement pour que vive l’Algérie libre, digne et indépendante, l’artisan, cristallisant dans son esprit certains évènements vécus par son grand-père à travers la photographie “miroir”, plonge dans les dédales de l’histoire du pays en faisant des haltes dans chacune de ses civilisations, histoire de montrer l’authenticité du peuple algérien qui s’est distingué par sa Culture et son passé héroïque… La clôture de cette manifestation culturelle a été marquée par la présentation, par la troupe folklorique “ Seknia” de la région de Aïn Fekroun, d’exhibitions d’arts populaires de la wilaya d’Oum El Bouaghi, rythmées par des chansons chaouies, sur fond de bendir et de guesba, au grand bonheur du public. Pour sa part, la troupe musicale “Athrane” est montée sur scène pour présenter un bouquet de chansons chaouies du terroir telles que “Allah yemma hadi hya ardna” et “Ya fares ja min El Qabla ya baba”, un madih sur le prophète Mohamed (QSSSL). Il est à signaler que la délégation culturelle de la wilaya d’Oum El Bouaghi a gratifié le public de la wilaya de Tissemsilt, durant quatre jours, par des activités artistiques variées ainsi que des expositions qui ont mis en exergue les principaux vestiges et sites touristiques de cette région. Les produits de l’artisanat, les arts plastiques, la calligraphie et les récitals poétiques ont également marqué cet évènement.
Mohammed Amrous et Adaoun Hakim

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Festival de la Diversité Interculturelle du 21 au 24 mai 2021

Festival de la Diversité Interculturelle du 21 au 24 mai 2021 à Paris. Le premier …

Laisser un commentaire

Translate »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer