Accueil / International / Maghreb / Kabylie / Une journée d’études sur la reine Kahina
Une journée d'études sur la reine Kahina

Une journée d’études sur la reine Kahina

Une journée d’études sur la reine berbère «Dihya» à Tizi Ouzou

Une journée d’études sur la reine berbère Dihya, nommée «Kahina» se tiendra, le 1er et 2 octobre prochain à la maison de la culture de Tizi Ouzou, organisée par la direction de la culture, le comité des activités culturelles et artistiques de la wilaya de Tizi Ouzou, l’association culturelle de «Si Moh U M’hand» en collaboration avec l’association culturelle et scientifique de Khenchela «ACSK» à laquelle prendront part des univesitaires étrangers, nationaux et locaux. Une exposition de photographies, livres, articles de presse, artisanat, tapis, peinture, bijoux berbères-les Aurès…) seront exposés durant ses deux journées au hall des expositions du même établissement. En parallèle, deux conférencesdébats ayant pour thèmes : «Kahina transmission et rupture», seront animées animée par Mme Zina Benali, professeur de littérature, université Paris 8; «La stratégie militaire de la Kahina», sera animée par Mr Bouaalars Khemify, spécialiste en histoire islamique, université de Sétif, seront suivies par la projection et débat d’un film documentaire intitulé : «La Kahina, reine Amazigh» de l’émission Twiza de la TV4, réalisé par Hafid Belache et l’animateur Mohand Zerdoum. Les organisateurs prévoient le lendemain deux autres conférences débats sur «lettre écrite à Dihia», seront animées par Abdelhamid Kanouche, professeur chercheur de Annaba ; «La nécessité d’entamer des fouilles dans le site archéologique de Baghaï et son rôle dans le développement local », sera animée Mr Tayeb Djallal, président de l’Association «ACSK» de Khenchela. Pour clôturer en beauté, de la musique et de la danse flolklorique seront présentés respectivement par l’association «ACSK» de Khenchela et la troupe de danse Itran N’Da Lmulud de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.
De : Mohammed AMROUS

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Le commerce des mots clés, dans le Far West Internet, va t il nous générer un nouveau type de hors la loi, les proxénètes digitaux ?

Le commerce des mots clés, dans le Far West Internet, va t il nous générer un nouveau type de hors la loi, les proxénètes digitaux ? Il est toujours important de rappeler que l'utilisation détournée et négative de certains mots clés est nuisible dans certains contextes et et avoir de graves conséquences sociétales liées à ce genre d'usage digital dans ce monde numérique.

Laisser un commentaire

Translate »