Accueil / Beauté Actualités

Beauté Actualités

[vc_row][vc_column][vc_column_text]
Alors que le doute plane sur bon nombre des shows de la fashion week à l'ère Covid-19, le défilé Etam vient de faire une apparition retentissante dans le calendrier de notre rentrée. Date : 29 septembre. Heure : 21h. Lieu : Quartier de l'Opéra à Paris. Pas de cours de tennis ni d'école d'art mythique cette année, la marque de lingerie française mise sur une installation différente pour donner son célèbre défilé. Et pour cause, le show a dû s'adapter pour répondre aux consignes sanitaires. Quel est le programme pour le Etam Live Show 2020 ? Pour cette 13eme édition, c'est le flagship récemment inauguré sur le boulevard Haussmann qui servira de théâtre à la fête. "Glamour, strass et paillettes" et, évidemment, lingerie merveilleuse promettent d'être de la partie. Du reste, l'enseigne fait la promesse d'une programmation musicale aussi enthousiasmante que les années précédentes, tout en taisant pour l'instant les noms qui y figureront. Pour profiter du spectacle, cette année rendez-vous en live sur le site d'Etam mais aussi sur le compte instagram de la marque. Lire Plus >>
jeu, Sep 17, 2020
Mode à la Une
lady-gaga-masque-stars-mtv-vma-2020
Il était rare et précieux au mois de mars, s'est improvisé fait-maison et "AFNOR" les semaines suivantes pour devenir carrément mode tout récemment, dans les rayons des marques. D'OVNI des podiums, le masque de protection contre le coronavirus est passé à basique de la garde-robe pandémique en un rien de temps. Au point qu'il est désormais fréquent d'entendre ce drôle de compliment : "Il est joli, ton masque." Alors, doit-on, ou non, songer à assortir, anoblir, styliser son masque pour une allure dans l'air du temps et le respect des gestes barrières ? Sophie Gachet, co-auteure des best-sellers La Parisienne avec Inès de la Fressange et auteure du guide Que le style soit avec vous (Flammarion) à paraître le 23 septembre, répond avec nous à cette question. Masque en tissu contre masque chirurgical Beau ou moins beau, le masque de protection quel qu'il soit doit être porté pour limiter les risques de contagion. Cela étant dit, le premier sujet de discorde qui le touche sépare les pro-masques chirurgicaux des pro-masques en tissu. Si une infinité d'arguments les oppose, du confort à l'impact écologique en passant par le coût, celui du style s'ajoute à la liste. Et pour cause, l'un est un pur outil pratique, uniforme et standard, l'autre se permet des fantaisies, parfois beaucoup, parfois trop. Pour Sophie Gachet, le véritable challenge est d'offrir un air futile à ce masque si utile. Exit donc les masques "anxiogènes" à caractère trop technique comme le FFP2, qu'elle qualifie d'erreur, de fashion faux-pas. Et d'argumenter : "Maintenant que l'on va devoir vivre avec, autant en faire quelque chose de sympathique". Lady Gaga et son look pailleté, masque assorti aux MTV Video Music Awards 2020 © MTV/ViacomCBS/Shutterstock/SIPA Les stars comme modèle Souvent en amont des tendances, les stars ont été le miroir de nos hésitations ces derniers mois. Tout comme nous, lors de leurs première sorties, il était clair que leur choix se portait sur ce qui leur passait par la main pour se couvrir le visage. Six mois après le début du confinement en France, la débrouille fait tache. "J'ai été étonnée de voir Vanessa Paradis sur les planches du Festival de Deauville avec un masque noir. C'est dommage, il captait le regard alors qu'elle portait une jolie robe pastel Chanel." commente Sophie Gachet. Il ne s'agit donc pas de statuer sur ce qu'il faut faire, mais bien ce qu'il ne faut pas ; à Lire Plus >>
jeu, Sep 17, 2020
Mode à la Une
vivienne-westwood-exposition-lyon-musee-tissus
On la sait punk, rebelle. Ce que l'on sait moins, c'est que l'anti-conformisme de Vivienne Westwood se traduit par une profonde quête de sens, dont le vêtement est l'expression la plus pure. Bien avant l'ère de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et de la mode durable, et tout au long de son immense carrière, elle n'a cessé de concevoir des pièces dotées de raison, cousues d'idées tranchées et porteuses de véritables actions. Du 10 septembre au 17 janvier 2021, le Musée des Tissus à Lyon lui rend hommage en mettant en scène les pièces de la collection privée de Lee Price, ancien collaborateur, dans l'exposition Vivienne Westwood, art, mode et subversion. L'occasion de (re)découvrir l'oeuvre d'avant-garde d'une militante de style qui, à 79 ans est loin d'avoir lâché les armes. Art(y)sanal Vivienne Westwood ne s'est jamais conformée. Née en 1941 dans une famille modeste du Derbyshire, Vivienne Swire se passionne tôt pour l'art. Arrivée à Londres en 1958, elle opte pour une voie peu commune et entre à la Harrow Art School. Déçue par l'enseignement, elle bifurque et devient institutrice avant de se marier en 1962 avec Derek Westwood. Sa passion ne la quitte pas pour autant, puisqu'une fois mère au foyer, elle fabrique et vend ses bijoux sur Portobello Road. Le destin frappe à sa porte lorsqu'elle fait la rencontre de Malcolm McLaren, jeune agité, lui aussi toqué d'art, avec qui elle formera un couple tumultueux mais prolifique. C'est avec lui qu'elle fonde en 1971 au 430 King's road à Londres sa célèbre boutique et QG. Mêlant en ce lieu musique (il est le manager des Sex Pistol's), idées politiques et mode, McLaren et Westwood contribueront largement à la création du mouvement punk. Leur esthétique transgressive se base sur la récupération et le détournement du vestiaire classique. Impression de t-shirts à messages, découpe, customisation avec clous et épingles à nourrice, la production est totalement artisanale. Le succès est tel que le mouvement confidentiel gagne vite le grand public. Lassée du manque de profondeur de la mouvance "no future", la trentenaire fini par bouder le punk, sans renier son essence anti-establishment. "Ce que je fais maintenant est toujours punk – il s'agit toujours de crier contre l'injustice et d'amener les gens à penser" déclare-t-elle dans le livre de Ian Kelly qui porte son nom en 2014. Sa mode change, mais ses méthodes restent artisanales jusque dans les années 80 et Lire Plus >>
mar, Sep 15, 2020
Mode à la Une
Sommaire Calendrier et dates des fashion weeks Paris Fashion Week Définition de la fashion week La haute couture Les défilés croisière Les collections pre-fall À New York, le 13 septembre, on inaugurait une fashion week printemps-été 2021 singulière. À l'ère Covid, la semaine des défilés tant attendue laisse place à une organisation mi-digitale, mi-physique, autrement appelée "phygitale". Déjà réduit drastiquement la saison passée, le calendrier des défilés de la fashion week de New York annoncé fin août se limiter à trois jours. Nombreux sont les créateurs qui ont décliné l'invitation cette année. Marc Jacobs, Michael Kors qui rejette le principe de la fashion week, ou encore Tommy Hilfiger figureront parmi les plus grands absents. Ils laissent place à pas moins de 15 nouveaux arrivants. Le format, quant-à lui, privilégie le digital avec une plateforme (Runway360) accessible gratuitement aux créateurs où retrouver toutes les présentations heure par heure. Elle laisse le champ libre aux maisons qui souhaitent tout de même tenir un événement physique. Suivante dans le calendrier, la fashion week de Londres a annoncé la couleur mi-juillet : elle présentera sans distinction de genre les défilés homme et femme de la saison. Le British Fashion Council laisse le soin aux marques de choisir entre présentation en ligne et défilé en bonne et due forme, dans le respect des gestes barrières. Mi-août, la Camera Nazionale Della Moda Italiana a pris également la parole, présentant un format mi digital, mi physique pour la fashion week de Milan. Les maisons qui optent pour un retour aux shows, comme Prada, Fendi ou encore Max Mara, seront elles aussi forcées de réduire leur nombre d'invités par mesure préventive. Du côté de la fashion week de Paris, même son de cloche avec la publication d'un calendrier officiel mêlant les formats de défilés. Lire Plus >>
lun, Sep 14, 2020
Mode à la Une
Sommaire Le cardigan Preppy school girl Le sac à l'épaule La maille Futur 90's Androgyne À carreaux Voir rouge Zébrée Chaque saison, à la croisée des esprits créatifs des grandes maisons, des événements mondiaux et des lubies des influenceuses et autres références de style se crée un petit miracle, j'ai nommé : les tendances mode. La rentrée 2020 ne fait pas exception, les tendances automne-hiver 2020-2021 commencent à pénétrer les esprits dès la fin de la saison des robes légères. Elles répondent aux envies d'une époque aux enjeux graves où le vêtement a une fonction de protection et de revendication. Authenticité - des matières et des savoir-faire, force - des coupes, joie - des couleurs et ornements, sont autant de notions qui infusent donc ce nouveau vestiaire taillé pour nous plaire. Lire l'article Lire Plus >>
ven, Sep 11, 2020
Mode à la Une
Restée orpheline depuis le décès de Karl Lagerfeld, la maison Fendi a annoncé le mercredi 9 septembre l'identité de son nouveau directeur artistique : Kim Jones. Le designer anglais en poste chez Dior Homme rejoint la maison de fourrure au côté de l'héritière et directrice artistique intérimaire de la griffe italienne, Sivlia Venturini Fendi qui reprend quant à elle son poste à la tête des lignes homme et accessoires. Un choix audacieux à bien des égards. Mais qui est Kim Jones ? Diplômé de la prestigieuse Centra Saint Martin's School à Londres en 2002, il démarre sa carrière en lançant sa propre marque, avant d'être nommé chez Dunhill, puis, une décennie plus tard à la direction artistique de Louis Vuitton. Le tout, exclusivement dans le domaine de la mode masculine. En acceptant le poste de directeur artistique de Fendi, c'est donc la première fois que Kim Jones se prête à l'exercice de la mode femme. Pour autant, le choix de la maison de Sivlia Venturini Fendi n'a rien de saugrenu. En effet, Kim Jones possède de nombreuses qualités idéales pour donner une nouvelle impulsion à Fendi qui, en perdant Karl Lagerfeld, a aussi perdu le fondateur de sa ligne prêt-à-porter en 1965. Designer proche de la mouvance streetwear, il a prouvé par ses collections passées qu'il savait en manier les codes à merveille, tout en respectant l'ADN élevé des griffes de luxe. Amateur de collaborations retentissantes, comme sa dernière en date avec la basket Nike Air Dior, il sait aussi tirer habilement les ficelles du marketing pour créer le désir. Pour ne rien gâcher, Kim Jones compte dans son entourage proche les plus influentes stars du milieu, telles que Kate Moss, Naomi Campbell ou le couple Beckham. La clé du succès ? Pourtant, le choix de Kim Jones à la tête de Fendi renvoit directement aux problématiques qui se posent actuellement dans l'industrie de la mode. Quid de la jeune garde ? Gucci avait réussi son pari en mettant sous les projecteurs un de ses atouts méconnu du grand public, Alessandro Michele, plutôt que de miser sur une star. Ce qui a été également le choix de Chanel après Karl Lagerfeld. De plus, même si elle s'offre la promesse d'un nouveau souffle, la maison perpétue des pratiques largement remises en cause. Kim Jones ne quittera pas son poste de directeur artistique de la mode homme chez Dior. Une double casquette périlleuse, Lire Plus >>
mer, Sep 09, 2020
Mode à la Une
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-materiel-necessaire
Notre sélectionTissus cotonÉlastique standardFil de polyesterRuban de mesureCraie de marquage triangulaireMachine à coudre électronique Enfile-aiguille Sommaire Tuto et patron pour coudre un masque Faire un masque sans machine Faire un masque bandana Faire un masque en crochet Face à la pandémie Covid-19 et le port du masque de protection obligatoire dans de plus en plus de situations, concevoir son masque en tissu lavable à la maison apparaît comme une alternative avantageuse au masque chirurgical. Bonne nouvelle, le fameux masque de protection contre le coronavirus modèle dit "grand public", comportant trois plis et suivant les recommandations du masque AFNOR se réalise facilement à la maison. Si vous souhaitez coudre votre masque, il vous suffit de vous munir d'une machine à coudre (ou à défaut, d'une aiguille et de fil), de la fameuse de toile de coton, d'élastiques et de notre tuto facile pour le coudre en suivant nos étapes détaillées. Comment coudre un masque de protection à la machine (ou sans) ? Si vous êtes équipés, vous pouvez également coudre un masque de protection. Découvrez toutes les étapes réalisées avec la couturière et modéliste Clotilde J. D. Faure. Matériel nécessaire pour le masque de protection Du tissus type coton tissé assez serré et en bon état (plus de détails sur le document de l'AFNOR) De l'élastique (si vous n'avez pas d'élastiques les remplacer pas des rubans ou des biais plus longs) Une règle Un fer à repasser Une machine à coudre 1. Préparez les éléments Pour un patron en papier d'un format 20x20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture) Repassez votre tissu (lavé au préalable). Découpez le carré de coton 20x20 cm 3 fois avec votre patron. Découpez deux élastiques d'une longueur comprise entre 25 et 30 cm. © Clotilde J. D. Faure 2. Disposez vos trois morceaux de tissus les uns sur les autres et épinglez le tout © Clotilde J. D. Faure 3. Piquez Le bas du tissu de part et d'autre. Le haut du tissu, en faisant attention de laisser un espace non cousu (de préférence au centre) pour retourner le travail plus tard. Attention à bien faire des points d'arrêt à chaque couture. © Clotilde J. D. Faure 4. Insérez les élastiques Entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture. © Clotilde J. D. Faure 5. Épinglez les élastiques Un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à la machine. © Clotilde J. D. Faure 6. Piquez À 1 cm le bord du tissu, en prenant bien soin de faire Lire Plus >>
mer, Sep 09, 2020
Mode à la Une
L'éco-conscience, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ? "Les deux", répond le secteur de la mode qui lance aujourd'hui une consultation citoyenne nationale pour recueillir notre avis et nos propositions à ce sujet. Du 3 septembre au 25 octobre, un questionnaire est mis à la disposition de tous pour répondre à la problématique ô combien complexe : Comment agir ensemble pour une mode plus responsable ? Embrasser un fonctionnement durable est un enjeux de taille et les angles d'attaques sont aussi nombreux que les problématiques à aborder. Pollution, sur-consommation, sur-production... Dans l'optique de corriger le tir et de construire un avenir plus vert, petits et grands acteurs de l'industrie sont en pleine remise en question. C'est ainsi que s'est formé le collectif Paris Good Fashion, qui compte parmi ses membres les Galeries Lafayette, le groupe Etam, Petit Bateau, La Redoute, Who's Next ou encore Vestiaire Collective, unis par l'idée de "Faire de Paris la capitale d'une mode plus responsable d'ici 2024". Dans le but de répondre au mieux aux attentes et construire des actions pertinentes, Paris Good Fashion s'en remet à nous, consommateurs. A travers une enquête digitale inédite produite par Make.org et soutenue par le Ministère de la Transition écologique et la Mairie de Paris, le collectif espère prendre la température des citoyens mais aussi récolter des propositions concrètes. L'objectif ? Distinguer les "consensus", les "controverses" et les "repoussoirs" en matière de mode éco-responsable et ainsi, dans une phase ultime, réfléchir aux meilleures façons pour agir. Pour prendre place à la table des négociations et participer à l'élaboration d'une mode durable, il suffit de répondre au questionnaire ci-dessous. Lire Plus >>
jeu, Sep 03, 2020
Mode à la Une
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-materiel-necessaire
Notre sélection Tissus coton Élastique standard Fil de polyester Ruban de mesure Craie de marquage triangulaire Machine à coudre électronique Enfile-aiguille Sommaire Tuto et patron pour coudre un masque Faire un masque sans machine Faire un masque bandana Faire un masque en crochet À l'école, sur son lieu de travail et même dans la rue, le masque en tissu s'impose au quotidien. En changer régulièrement, le laver correctement et le porter au maximum pour prévenir la propagation du virus Covid-19, autant de consignes strictes à respecter qui amènent à une grande consommation de masque. Mais pas de panique : le masque de protection contre le coronavirus modèle dit "grand public", comportant trois plis et suivant les recommandations du masque AFNOR se réalise facilement à la maison. Si vous souhaitez coudre votre masque, il vous suffit de vous munir d'une machine à coudre (ou à défaut, une aiguille et de fil), de la fameuse de toile de coton et d'élastiques et de suivre notre tuto facile pour coudre en deux temps, trois mouvements. Comment coudre un masque de protection à la machine (ou sans) ? Si vous êtes équipés, vous pouvez également coudre un masque de protection. Découvrez toutes les étapes réalisées avec la couturière et modéliste Clotilde J. D. Faure. Matériel nécessaire pour le masque de protection Du tissus type coton tissé assez serré et en bon état (plus de détails sur le document de l'AFNOR) De l'élastique (si vous n'avez pas d'élastiques les remplacer pas des rubans ou des biais plus longs) Une règle Un fer à repasser Une machine à coudre 1. Préparez les éléments Pour un patron en papier d'un format 20x20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture) Repassez votre tissu (lavé au préalable). Découpez le carré de coton 20x20 cm 3 fois avec votre patron. Découpez deux élastiques d'une longueur comprise entre 25 et 30 cm. © Clotilde J. D. Faure 2. Disposez vos trois morceaux de tissus les uns sur les autres et épinglez le tout © Clotilde J. D. Faure 3. Piquez Le bas du tissu de part et d'autre. Le haut du tissu, en faisant attention de laisser un espace non cousu (de préférence au centre) pour retourner le travail plus tard. Attention à bien faire des points d'arrêt à chaque couture. © Clotilde J. D. Faure 4. Insérez les élastiques Entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture. © Clotilde J. D. Faure 5. Épinglez les élastiques Un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à la machine. © Lire Plus >>
mer, Sep 02, 2020
Mode à la Une
halima-aiden-hijab-voile-mannequin
Pommettes saillantes, grain de peau soyeux, sourire enjôleur et... hijab. Halima Aden est reconnaissable entre mille : c'est le premier mannequin a avoir fait de son voile islamique une partie intégrante de sa carrière. À ce titre, elle cumule les statuts de pionnière, comme lors qu'elle pose en burkini dans l'illustre édition "maillot de bain" de Sport Illustrated en 2019 ou en une de Vogue UK en 2018. Toutefois, le top Somali-Américain ne se résume pas à cela. Née dans un camp de réfugiés au Kenya, Halima Aden immigre à l'âge de 6 ans aux Etats-Unis avec sa mère et sa sœur. Tentant sa chance lors du concours de beauté Miss Minnesota USA, elle est repérée par les équipes de Rihanna pour être l'un des visages de sa campagne Fenty Beauty en 2017. Sa carrière décolle immédiatement. Si le chemin parcouru est vertigineux, à 22 ans, la jeune Halima n'en a pas pour autant perdu de vue ses valeurs. Très engagée, elle saisit chaque opportunité pour sensibiliser aux causes des réfugiés, des femmes, des communautés musulmanes et noires. De toutes ces identités qui la constituent, en somme. Aux côtés de l'UNICEF comme de Pandora, cette ambassadrice hors du commun fait entendre sa voix. Nous l'avons écoutée. Le Journal des Femmes : Comment avez-vous vécu le confinement ? Halima Aden : Le confinement m'a permis de prendre du recul, de réfléchir et de déterminer une voie claire pour aller de l'avant. J'ai essayé de ne pas considérer ce séjour à la maison comme des vacances. Je sais que lorsque le travail reprendra et que je recommencerai à voyager, je devrai travailler plus que jamais. Les marques et les entreprises ont réalisé pendant cette période qu'elles peuvent faire plus avec moins et c'est peut-être ainsi qu'elles vont fonctionner à l'avenir. J'ai besoin d'être préparée pour ça. A quoi ont ressemblé ces derniers mois pour vous ? J'ai aimé passer du temps à voir ma mère plus qu'au cours des trois dernières années. C'était vraiment agréable d'avoir des repas somaliens cuisinés à la maison ! Mais j'ai été aussi occupée à filmer du contenu et des campagnes depuis chez moi. C'est tout un processus d'apprentissage d'être mon propre photographe, styliste, maquilleur, directeur créatif… Je suis encore plus admirative de tout le travail que font les équipes pour faire aboutir un concept. J'ai également eu la chance de faire plusieurs allocutions pendant cette période… le Lire Plus >>
lun, Août 31, 2020
Mode à la Une
Sommaire Calendrier et dates des fashion weeks Paris Fashion Week Définition de la fashion week La haute couture Les défilés croisière Les collections pre-fall La saga 2020 des fashion weeks n'en fini pas de nous tenir en haleine. Face à la situation sanitaire mondiale, impossible de concevoir une traditionnelle semaine de défilés pour présenter la saison printemps-été 2021. Alors que la période du fashion month approche, les Chambre de la couture, Fashion councils et autres Camera Della Moda sont en train de statuer. Et c'est la fashion week de Londres qui s'élance en premier, en annonçant la couleur mi-juillet : elle présentera sans distinction de genre les défilés homme et femme de la saison. Le British Fashion Council laisse le soin aux marques de choisir entre présentation en ligne et défilé en bonne et due forme, dans le respect des gestes barrières. Mi-août, la Camera Nazionale Della Moda Italiana annonce également un format mi digital, mi physique pour la fashion week de Milan. Les maisons qui optent pour un retour aux shows, comme Prada, Fendi ou encore Max Mara, seront elles aussi forcées de réduire leur nombre d'invités par mesure préventive. Déjà réduit drastiquement la saison passée, le calendrier des défilés de la fashion week de New York annoncé fin août se limite à trois jours. Nombreux sont les créateurs qui ont décliné l'invitation cette année. Marc Jacobs, Michael Kors qui rejette le principe de la fashion week, ou encore Tommy Hilfiger figureront parmi les plus grands absents. Ils laissent place à pas moins de 15 nouveaux arrivants. Le format, quant-à lui, privilégie le digital avec une plateforme (Runway360) où retrouver toutes les présentations heure par heure, mais laisse le champ libre aux maisons qui souhaitent tout de même tenir un événement physique. Du côté de la fashion week de Paris, aucun calendrier n'a été publié pour l'instant, mais il y a de fortes chances pour que le format digital déjà expérimenté lors des défilés haute couture de juillet perdure. Lire Plus >>
ven, Août 28, 2020
Mode à la Une
masque-artisanal-acheter-tissu-lavable
Sommaire Chez les marques françaises Sur Etsy Chez les couturières indépendantes Au sein des marques de mode Avancer masqué oui, mais avancer stylé ! Le port du masque en tissu lavable étant recommandé pour le grand public, il va de soi d'ajouter un brin de coquetterie à ce nouvel accessoire phare des mois à venir. Mais où acheter un joli masque en tissu homologué ? Pour ceux qui n'ont pas le courage de fabriquer un masque à la maison, voici quelques pistes pour un achat qui lie l'utile à l'agréable. Rappel pour le choix de son masque en tissu : Les masques dits "grand public" ne sont pas des dispositifs médicaux, ils ne se substituent pas aux gestes barrière. Pour être efficaces, ils doivent respecter les normes AFNOR, notamment se composer de deux couches de toile de coton (ou un tissu non-tissé en polypropylène), enserrant une couche de viscose (soie artificielle), de polyester ou de polyamide pour les masques classiques, ou trois couches de toile de coton. Le masque doit être lavé correctement après chaque utilisation ou au bout de 4h de port. Masques français Et si l'achat d'un masque était le bon moment pour s'engager ? Après le scandale révélé par le New York Times des masques chinois issus du travail forcé de la minorité des Ouïgours, il semble aller de soi d'agir de manière responsable. La solution : se tourner vers un masque made in France. Pour soutenir la filière textile et consommer local, le gouvernement a mis en place le label "Savoir-faire ensemble" qui garanti la qualité des masques ainsi que leur fabrication sur le territoire français. Parmi les détenteurs de cette certification, Léon Flam, Le slip Français ou encore La Manufacture française proposent des modèles aussi bien pour adulte que pour enfant. Prix : dès 7 euros Le plus : pour s'y retrouver, le gouvernement a listé sur son site dédié toutes les entreprises du label Masques en tissu sur Etsy Véritable mine d'or en matière de masques, Etsy enregistre une offre aussi pléthorique qu'intéressante d'un point de vue mode. La plateforme a mis en place une page dédiée par pays pour effectuer sa recherche au mieux, commander localement et donc être livré plus rapidement. Une modération est effectuée pour désactiver les annonces trompeuses et le processus de fabrication de chaque masque doit être stipulé selon la dernière charte du site. Prix : 9 euros en moyenne Le plus : Un très grand choix de modèles adulte, enfant, avec ou Lire Plus >>
ven, Août 28, 2020
Mode à la Une
Le jour de la rentrée de fin d'été, tous vos collègues évalueront votre bronzage et vous poseront des questions sur vos vacances. Pas la peine d'en rajouter avec un look trop voyant ! Pour votre look de rentrée, jouez la carte de la simplicité, et évitez d'exhiber tous les bijoux rapportés de l'île Maurice. Préférez adopter un pantalon fluide avec un chemisier, ou un jean et un pull fin si l'ambiance de l'entreprise est plus décontractée. Un bon look de rentrée peut aussi intégrer des pièces du vestiaire estival, à condition qu'elles ne soient pas trop dénudées. Un look "premier jour" idéal Si, pour vous, rentrée est synonyme de nouveau job, le look de votre premier jour aura un impact direct sur votre image dans la nouvelle entreprise : votre apparence doit être soignée sans être sévère. Vous pouvez, par exemple, choisir un tailleur pantalon avec un top clair pour rester chic, mais pas inaccessible. Si vous ne connaissez pas bien le code vestimentaire de votre nouvelle entreprise, évitez le jean : préférez un pantalon noir basique porté avec des escarpins et un haut sobre. Dans tous les cas, pensez à personnaliser votre tenue avec quelques accessoires qui reflètent votre personnalité. Boucles d'oreilles fantaisie, colliers ou encore sac à main tendance : l'objectif est de réussir à s'intégrer sans pour autant renier qui vous êtes ! Une tenue de rentrée tendance 2020 La tenue de rentrée idéale s'élabore comme un bon cocktail. Une base solide composée d'éléments intemporels type chemise, jean sobre, escarpins sera d'autant plus savoureuse si elle est réveillée d'éléments de goût. Ainsi, on peut apporter un peu arrière-goût de l'été, avec des sandales, un top ou une jupe à fleurs recyclée de sa garde-robe de vacances. Le tout est de savoir doser. La touche finale qui vous garantira une rentrée stylée : adopter d'ores et déjà quelques gimmicks des tendances de l'hiver. Pour la rentrée 2020, c'est un jeu d'enfant ! Une veste de costume XXL, un jean taille haute et une paire de tongs en cuir chic et le tour est joué. Vous pouvez savourer l'été indien avec style au bureau. Lire Plus >>
jeu, Août 27, 2020
Mode à la Une
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-materiel-necessaire
Notre sélection Tissus coton Élastique standard Fil de polyester Ruban de mesure Craie de marquage triangulaire Machine à coudre électronique Enfile-aiguille Sommaire Tuto et patron pour coudre un masque Faire un masque sans machine Faire un masque bandana Faire un masque en crochet Le masque de protection contre le coronavirus s'impose en cette rentrée 2020. Face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19, le premier ministre Jean Castex a annoncé le 27 août que "le port du masque est désormais obligatoire sans tous les espaces fermés où se situent plusieurs personnes". Plus que jamais, se doter de plusieurs masques pour la vie quotidienne est donc une priorité. Le modèle dit "grand public", comportant trois plis et suivant les recommandations du masque AFNOR se réalise facilement à la maison. Si vous souhaitez coudre votre masque, il vous suffit de vous munir d'une machine à coudre (ou à défaut, une aiguille et de fil), de la fameuse de toile de coton et d'élastiques et de suivre notre tuto facile pour coudre en deux temps, trois mouvements. Comment coudre un masque de protection à la machine (ou sans) ? Si vous êtes équipés, vous pouvez également coudre un masque de protection. Découvrez toutes les étapes réalisées avec la couturière et modéliste Clotilde J. D. Faure. Matériel nécessaire pour le masque de protection Du tissus type coton tissé assez serré et en bon état (plus de détails sur le document de l'AFNOR) De l'élastique (si vous n'avez pas d'élastiques les remplacer pas des rubans ou des biais plus longs) Une règle Un fer à repasser Une machine à coudre 1. Préparez les éléments Pour un patron en papier d'un format 20x20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture) Repassez votre tissu (lavé au préalable). Découpez le carré de coton 20x20 cm 3 fois avec votre patron. Découpez deux élastiques d'une longueur comprise entre 25 et 30 cm. © Clotilde J. D. Faure 2. Disposez vos trois morceaux de tissus les uns sur les autres et épinglez le tout © Clotilde J. D. Faure 3. Piquez Le bas du tissu de part et d'autre. Le haut du tissu, en faisant attention de laisser un espace non cousu (de préférence au centre) pour retourner le travail plus tard. Attention à bien faire des points d'arrêt à chaque couture. © Clotilde J. D. Faure 4. Insérez les élastiques Entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture. © Clotilde J. D. Faure 5. Épinglez les élastiques Un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à Lire Plus >>
jeu, Août 27, 2020
Mode à la Une
monki-tendance-automne-hiver-2020-2021
Sommaire Pièces à la mode Tendances mode Chaque saison, à la croisée des esprits créatifs des grandes maisons, des événements mondiaux et des lubies des influenceuses et autres références de style se crée un petit miracle, j'ai nommé : les tendances mode. La rentrée 2020 ne fait pas exception, les tendances automne-hiver 2020-2021 commencent à pénétrer les esprits dès la fin de la saison des robes légères. Elles répondent aux envies d'une époque aux enjeux graves où le vêtement a une fonction de protection et de revendication. Authenticité - des matières et des savoir-faire, force - des coupes, joie - des couleurs et ornements, sont autant de notions qui infusent donc ce nouveau vestiaire taillé pour nous plaire. Les pièces mode must-have Le pull sans manches Le costume oversize La couleur rouge Le col blanc xxl Les tendances vêtements automne-hiver 2020-2021 © Monki Preppy school girl Studieuses, cérébrales et un brin mutines, les filles cool ont toutes un look de première de la classe. Leurs modèles automne-hiver 2020-2021 : les universitaires années 70 de Maria Grazia Chiuri pour Dior, les rats de bibliothèque lookées de Victoria Beckham, les drôles de nerd Gucci et Thom Browne. L'uniforme part directement au rattrapage, la mention très bien est attribuée à la superposition intelligente, aux jupes plissées, aux carreaux, chemisiers à cols portés par dessus le chandail en laine col V et les félicitations du jury au pull sans manches. Le tout dans des palettes de couleurs prononcées pour éviter que l'attention des troupes ne se dissipe. Il va falloir bûcher. Où l'acheter : Galeries Lafayette, Monki, Mango © Sézane La maille Cet automne tombe en plein dans les mailles du filet. Quête d'authenticité et de confort cocooning obligent, les lainages se présentent comme les pièces refuge par excellence cette saison. Même si les couleurs électrisantes se font présentes, on choisit ses pulls dans des tons naturels pour mettre en avant leur beauté organique. Plus la matière est belle, plus la coupe doit être ostentatoire. Près du corps façon 70's ou oversize pour se lover dans ses douces fibres, comme pièce majeure en mode XXL ou bien glissé sous une veste avec un col zippé, le pull est un must des plus faciles à adopter. Où l'acheter : Notshy, Stella Pardo, Sézane, Sessun © Weekday Futur 90's Tel Neo à l'épreuve du cyber-espace, le vestiaire se pare à toute éventualité et se durcit cette automne-hiver 2020-2021. Il fait directement référence à cette vision futuriste quelque peu dystopique de la fin des Lire Plus >>
mer, Août 26, 2020
Mode à la Une
michael-kors-sac-carmen-thylane-blondeau
Pour le New-Yorkais Michael Kors, la mode est apparue tôt comme une vocation et n'a cessé depuis d'être un credo. Au sortir de son cursus au Fashion Institute of Technologie et après son passage à la boutique en vogue Lothar's, il fonde sa propre maison en 1981. Son sens du luxe décontracté, ses créations qualifiées alors par WWD de "Haute, classic sportswear" trouvent immédiatement résonance, jusqu'à faire de lui le candidat idéal pour ressusciter la maison Céline en 1998. À la veille du quarantième anniversaire de sa griffe, le designer ne compte plus ses fidèles (stars hollywoodiennes comme premières dames), ni ses succès d'homme d'affaires. Rebaptisée Capri Holdings Limited, sa société a récemment racheté Jimmy choo et Versace. Loin d'être devenu un magnat cynique, Michael Kors reste un passionné acharné, un prêcheur convaincu du pouvoir des vêtements sur une personne, et de la mode sur le monde. Plus que jamais en ces temps troublés, Michael Kors met son énergie au service du changement, cesse de défiler au rythme "insensé" des fashion weeks, valorise ses boutiques (celle de la rue Saint Honoré a été entièrement rénovée), multiplie les actions caritatives. Un positivisme contagieux même à échelle virtuelle. Entretien connecté. Les Journal des Femmes : Où êtes-vous et à quoi ressemble votre emploi du temps ces jours-ci ? Michael Kors : Depuis le début de la pandémie, nous sommes à la maison, à New-York. Nous retournons au bureau plusieurs fois par semaine à présent, mais nous faisons toujours beaucoup de rendez-vous par Zoom et Facetime. C'est sûr, la pandémie nous a rendu technophile ! Nous n'avons pas perdu le contact durant le confinement, avec "A la maison avec Michael", votre rendez-vous sur Instagram. Comment avez-vous eu cette idée ? Avec nos magasins fermés et l'obligation pour tout le monde de rester à la maison, nous voulions trouver un nouveau moyen de rester connecté avec nos fans à travers le monde. C'était aussi l'occasion de faire passer un message : "nous sommes tous concernés par cette situation". Voir cette publication sur Instagram The inside scoop on how to feel like your best self on video calls. Michael touched on this and more in todays @CBSSundayMorning segment. Missed it? Catch up on their website. Une publication partagée par Michael Kors (@michaelkors) le 26 Avril 2020 à 9 :42 PDT Le monde est en train Lire Plus >>
mer, Août 26, 2020
Mode à la Une
lou-yetu-boutique-paris
Nous sommes en 2009 quand Camille Riou, 20 ans, se met à fabriquer des bijoux chez elle. La jeune femme les photographie et retouche ses clichés à l'aide d'Instagram, considérant le réseau social, comme la plupart de ses utilisateurs alors, comme un simple outil de retouche. L'étudiante en école de commerce réalise assez vite la portée de la plateforme et, de fil en aiguille, son travail gagne en notoriété. "C'était le bon projet au bon moment." commente-t-elle modestement. En 2015, c'est le saut dans le vide. Mue par sa passion, sans formation spécifique ni filet de sécurité, elle quitte son emploi dans le marketing chez Procter and Gamble pour lancer Lou.Yetu. Aujourd'hui, une décennie après ses premiers posts au format carré, la jeune femme nous reçoit au nouveau siège de sa marque qui en dit long sur sa success story. 555 000 abonnés sur Instagram, une adresse royale derrière la Place Vendôme à Paris et une croissance qu'elle qualifie elle-même d'"astronomique" : ses bijoux fins plaqués or, fabriqués à Paris sont devenus les plus unanimement désirés de ces dernières années. Bijoux de famille Il n'y à qu'à parcourir le compte Instagram de Camille pour comprendre sa trajectoire. Cette histoire d'amour avec les bijoux, elle l'a reçue en héritage et ce sont ses grand-mères qu'elle remercie sans cesse pour ce cadeau. La boutique Lou. Yetu au 12 Rue Volney à Paris © Journal des Femmes / Mitia Bernetel L'une d'elles, épouse de marin, déniche à chaque escale de merveilleux trésors. Ses trouvailles des quatre coins du monde, elle les transmet à sa petite fille au travers d'un rituel fondateur : à chaque grande occasion, elle l'accompagne se faire confectionner des bijoux. Perles de Tahiti, pierres précieuses et autres pièces aux savoir-faire exotiques ont ainsi très tôt peuplé les rêveries de la jeune femme. C'est avec une grande fierté que Camille a pu présenter sa boutique et son siège rue Volney à cette dernière qui, à 86 ans, n'est pas avare en remarques acerbes mais précieuses pour l'entrepreneure avide de suivre les pas de ses modèles. De l'autre côté de l'arbre généalogique, Nelly, sa chic arrière grand-mère aux grandes lunettes 70's lui a inspiré sa première ligne de solaires cet été. "J'ai imaginé des paires intemporelles que je pourrais potentiellement transmettre à mes enfants, tout comme j'ai récupéré les siennes." De passé à futur. Self-made bijoutière Si l'entrepreneure est si reconnaissante, c'est certainement parce que Lire Plus >>
ven, Août 21, 2020
Mode à la Une
tuto-masque-visage-protection-machine-a-coudre-materiel-necessaire
Notre sélectionTissus cotonÉlastique standardFil de polyesterRuban de mesureCraie de marquage triangulaireMachine à coudre électronique Enfile-aiguille Sommaire Tuto et patron pour coudre un masque Faire un masque sans machine Faire un masque bandana Faire un masque en crochet Il s'affiche sur tous les visages avec différents motifs, mas toujours la même fonction : faire barrière au covid-19. L'accessoire indispensable du déconfinement, c'est lui. Le masque de protection contre le coronavirus modèle dit "grand public", comportant trois plis et suivant les recommandations du masque AFNOR se réalise facilement à la maison. Si vous souhaitez coudre votre masque, il vous suffit de vous munir d'une machine à coudre (ou à défaut, une aiguille et de fil), de la fameuse de toile de coton et d'élastiques et de suivre notre tuto facile pour coudre en deux temps, trois mouvements. Comment coudre un masque de protection à la machine (ou sans) ? Si vous êtes équipés, vous pouvez également coudre un masque de protection. Découvrez toutes les étapes réalisées avec la couturière et modéliste Clotilde J. D. Faure. Matériel nécessaire pour le masque de protection Du tissus type coton tissé assez serré et en bon état (plus de détails sur le document de l'AFNOR) De l'élastique (si vous n'avez pas d'élastiques les remplacer pas des rubans ou des biais plus longs) Une règle Un fer à repasser Une machine à coudre 1. Préparez les éléments Pour un patron en papier d'un format 20x20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture) Repassez votre tissu (lavé au préalable). Découpez le carré de coton 20x20 cm 3 fois avec votre patron. Découpez deux élastiques d'une longueur comprise entre 25 et 30 cm. © Clotilde J. D. Faure 2. Disposez vos trois morceaux de tissus les uns sur les autres et épinglez le tout © Clotilde J. D. Faure 3. Piquez Le bas du tissu de part et d'autre. Le haut du tissu, en faisant attention de laisser un espace non cousu (de préférence au centre) pour retourner le travail plus tard. Attention à bien faire des points d'arrêt à chaque couture. © Clotilde J. D. Faure 4. Insérez les élastiques Entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture. © Clotilde J. D. Faure 5. Épinglez les élastiques Un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à la machine. © Clotilde J. D. Faure 6. Piquez À 1 cm le bord du tissu, en prenant bien soin de faire de bons points d'arrêt au niveau des élastiques. © Clotilde J. D. Faure 7. Retournez le Lire Plus >>
jeu, Août 20, 2020
Mode à la Une
dior-sac-bobby
Sommaire L'histoire de Christian Dior La couture Christian Dior Les sacs Dior iconiques La joaillerie Dior Allure intemporelle, courbes évidentes et boucles de caractère, le dernier né en maroquinerie chez Dior a tout d'un classique. Le sac phare de la collection automne signée Maria Grazia Chiuri marque le retour de la besace, et donc d'une forme d'esthétique pratique et plus quotidienne qui arrive à point nommé dans une époque de retour à l'essentiel. Baptisé, "Bobby" il promet d'être aussi fidèle à sa détentrice qu'un chien à son maître. Et pour cause, il rend hommage au compagnon canin de Monsieur Christian Dior. Ce dernier, n'en est pas à sa première figuration dans les collections de la maison de l'avenue Montaigne. "Il y avait dans chaque collection un tailleur présumé à succès qu'on appelait Bobby" raconte le couturier dans ses mémoires. Bobby aura également droit à un parfum à son effigie. © Dior / SARAH BLAIS Le susnommé n'aura aucun mal à se balader au bras des fashionistas dès cet été. En cuir de veau box d'une sublime finesse, il allie les codes du luxe par les détails de sa fabrication à Florence et le désir d'un usage facile, avec ses courbes et son rabat maniables. Un it-bag qui livre ses secrets en vidéo. Lire Plus >>
ven, Juil 17, 2020
Mode à la Une
Sommaire Quelles dates pour les soldes d'été 2020 ? Soldes sur les vêtements Soldes sur Internet Il est enfin là, le premier jour des soldes d'été 2020 ! Sur Internet et en boutique, les rabais ont démarré comme prévu le matin du 15 juillet quasiment partout en France. Alors que les dernières semaines, les promotions allaient bon train dans les enseignes, qu'en est-il des premières réductions affichées ? Sur Internet, chez La Redoute on annonce jusqu'à -60% sur la mode et la maison. Chez Zara, la tendance est plus timide avec un rabais maximal de -39%. En magasin hier, on redoutait un manque d'engouement cette saison. Les soldes réussiront-ils à séduire malgré le contexte de crise ? Après des mois de fermeture et un déconfinement contraignant, le gouvernement français a opté pour un décalage de trois semaines pour permettre aux commerçants d'écouler les stocks immobilisés durant les mois de confinement. Selon un sondage IFOP pour Spartoo, 54% des Français entendaient renoncer aux soldes, ou du moins leur accorder un budget inférieur cette année. 42% des interrogés affirment tout de même que le contexte de crise n'aurait pas d'impact sur leurs achats et 62% d'entre-eux destinaient leurs intentions d'achat à des articles de mode. Verdict prochainement. Quelles dates pour les soldes d'été 2020 ? Le programme des soldes d'été 2020 ? Date de début : 15 juillet, date de fin : 11 août, durée : quatre semaines. Après avoir été questionné dès les premiers temps du confinement, le calendrier des soldes, initialement établi du 24 juin au 1er juillet a été repoussé. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé le 2 juin le report des dates des soldes au début de l'été. "Il est légitime de soutenir dans ces moments très particuliers, ceux qui sont les plus faibles, ceux qui ont les trésoreries les plus menacées." justifie-t-il au micro d'RTL. Pour l'Outre-mer, le calendrier reste inchangé en Guadeloupe, Martinique, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Mayotte, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. Les départements Alpes-Maritimes, Pyrénées Orientales et de Corse ne sont pas décalés cette fois et suivent le même programme que le reste de la France métropolitaine. A Mayotte et en Guyane, zones particulièrement touchées, le calendrier s'aligne sur celui de la métropole. Lire Plus >>
mer, Juil 15, 2020
Mode à la Une
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]
Spread the love
Translate »