EXPOSITION « ROBERT DOISNEAU, L’ESPRIT DE RÉSISTANCE »

PROLONGATION DE L’EXPOSITION  « ROBERT DOISNEAU, L’ESPRIT DE RÉSISTANCE JUSQU’AU 13 OCTOBRE

Après 28 semaines d’ouverture et plusieurs milliers de visiteurs accueillis, l’exposition « Robert Doisneau, l’esprit de Résistance », initialement prévue jusqu’au 28 avril, est prolongée jusqu’au dimanche 13 octobre 2024 au Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne. Face à l’engouement indéniable pour cette facette méconnue du célèbre photographe, le musée offre à nouveau au public l’opportunité de découvrir (ou de redécouvrir) cette exposition unique.

L’exposition “Robert Doisneau, l’esprit de Résistance” retrace les liens profonds qui unissent ce photographe et la Résistance, depuis son activité de faussaire pendant l’Occupation jusqu’à sa généreuse donation de 1985 au musée. Pendant toute la guerre, Robert Doisneau a œuvré dans l’ombre de façon isolée pour lutter contre l’oppression et contribuer à protéger de nombreuses personnes persécutées par le régime de Vichy et par l’occupant.

Conçue grâce à la collaboration fructueuse entre l’Association des Amis du Musée de la Résistance à Champigny-sur-Marne (AAMRN) et l’Atelier Robert Doisneau animé par ses filles, Annette Doisneau et Francine Deroudille, l’exposition célèbre la mémoire de l’homme simple, humaniste et engagé qu’il était.

À travers ses clichés emblématiques de la vie quotidienne sous l’Occupation et des journées de la Libération de Paris, Robert Doisneau a contribué à façonner notre imaginaire collectif de la Résistance. L’exposition offre aux visiteurs une plongée fascinante dans le monde de la photographie argentique, mais aussi de la presse clandestine, mettant en valeur le travail des tireurs et imprimeurs, « petites mains » qui ont permis la diffusion des idées de la Résistance.

Enfin, l’exposition rend hommage à la contribution de Robert Doisneau à l’organisation et la reconnaissance du métier de photographe en tant que pratique professionnelle et artistique. Sa carrière illustre parfaitement l’équilibre entre impératifs de commande et expression personnelle, Robert Doisneau volant du temps à ses employeurs afin de capturer avec poésie la vie quotidienne dans les rues parisiennes et de construire ainsi son propre corpus photographique.

Source:  Musée Résistance

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Le 5 juillet 2024, l’Algérie célèbre le 62e anniversaire de son Indépendance

Aujourd’hui, 5 juillet 2024, l’Algérie célèbre le 62e anniversaire de son Indépendance. Ce jour marque …

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer