Accueil / Actualités Techno

Actualités Techno

Amazon
SommaireLe Black Friday, c'est quoi ?Date du Black FridayFin du Black FridayBlack Friday en FranceMagasins participantsAmazon et le Black Friday[L'ESSENTIEL] Le Black Friday, cette opération commerciale importée des Etats-Unis au cours de laquelle commerçants et e-commerçants émettent des promotions allant parfois jusqu'à 80%, devait cette année avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais beaucoup d'enseignes et de sites marchands, dont Amazon France, ont accepté de reporter d'une semaine les promotions qu'ils avaient prévues dans le cadre du Black Friday en France, sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici là. De nombreuses enseignes feront donc leur Black Friday le vendredi 4 décembre, y compris Amazon.fr. Chez ces enseignes, la Black Week, car les promotions commencent toujours à déferler avant le lancement officiel du Black Friday, débutera donc le lundi 30 novembre pour se terminer avec le Cyber Monday, le lundi 7 décembre. Pas besoin, toutefois, d'attendre le début du Black Friday, ni même celui de la Black Week, pour profiter de remises intéressantes sur des produits prisés toute l'année comme les smartphones (iPhone, Xiaomi, Samsung...), téléviseurs, PC portables ou produits Apple en tout genre. Fnac, Darty, Cdiscount, Boulanger ou encore Amazon inondent le web de bons plans. D'autant que les consommateurs français peuvent passer par les plateformes étrangères comme les déclinaisons allemande et espagnole d'Amazon pour effectuer leurs achats. Découvrez notre sélection.Les meilleures offres chez les marchands Recevoir nos alertes live !15:30 - Des remises sur les forfaits mobiles sans engagement Red by SFRRed by SFR propose en ce moment des réductions sur des forfaits mobiles appels / SMS / MMS Illimités sans engagement de durée + 200 Go de data en France et 15 Go dans l'Union Européenne. Cliquez ici pour bénéficier de l'offre.14:45 - La tablette HUAWEI MatePad T10s à moins de 145 eurosLa tablette tactile HUAWEI MatePad T10s (Wi-Fi, 10.1" Noir, 32Go, 2Go de RAM) est affichée à 139 euros sur Amazon.es contre 179 euros habituellement. Soit, frais d'expédition de 5,56 euros inclus, une réduction de 34 euros (-19%). Cliquez ici pour accéder à l'offre.14:20 - 250 euros de remise sur le Macbook Air 13.3Le Macbook Air 13.3 est en ce moment proposé à 999,99 euros au lieu de 1 249,99 euros en temps normal. Soit une réduction de 250 euros (-20%). L'offre est accessible ici sur le site de Darty.14:13 - 36% de remise sur le Lire Plus >>
dim, Nov 29, 2020
Nouveautés technologiques
Amazon
SommaireLe Black Friday, c'est quoi ?Date du Black FridayFin du Black FridayBlack Friday en FranceMagasins participantsAmazon et le Black Friday[L'ESSENTIEL] Le Black Friday, cette opération commerciale importée des Etats-Unis au cours de laquelle commerçants et e-commerçants émettent des promotions allant parfois jusqu'à 80%, devait cette année avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais beaucoup d'enseignes et de sites marchands, dont Amazon France, ont accepté de reporter d'une semaine les promotions qu'ils avaient prévues dans le cadre du Black Friday en France, sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici là. De nombreuses enseignes feront donc leur Black Friday le vendredi 4 décembre, y compris Amazon.fr. Chez ces enseignes, la Black Week, car les promotions commencent toujours à déferler avant le lancement officiel du Black Friday, débutera donc le lundi 30 novembre pour se terminer avec le Cyber Monday, le lundi 7 décembre. Pas besoin, toutefois, d'attendre le début du Black Friday, ni même celui de la Black Week, pour profiter de remises intéressantes sur des produits prisés toute l'année comme les smartphones (iPhone, Xiaomi, Samsung...), téléviseurs, PC portables ou produits Apple en tout genre. Fnac, Darty, Cdiscount, Boulanger ou encore Amazon inondent le web de bons plans. D'autant que les consommateurs français peuvent passer par les plateformes étrangères comme les déclinaisons allemande et espagnole d'Amazon pour effectuer leurs achats. Découvrez notre sélection.Les meilleures offres chez les marchands Recevoir nos alertes live !15:30 - La TV Led KD49XH9505 de Sony à prix cassé ce week-endAffiché à 999 euros ces derniers jours, le téléviseur Led KD49XH9505 de Sony (Android TV Full Array Led) est désormais proposé à 799 euros au lieu de 1 299 euros en temps normal sur le site Internet de Boulanger. Soit une remise de 500 euros (-38%). Cliquez ici pour bénéficier de l'offre.14:27 - Un important rabais sur le Samsung Galaxy S20Le Samsung S20 coloris gris est affiché en ce moment à 499 euros au lieu de 759 habituellement sur la boutique en ligne d'Orange. Soit 260 euros de réduction. L'offre est valable pour toute commande validée avant le 30 novembre 23h59. Cliquez ici pour bénéficier de cette remise de 34%.13:30 - Des remises sur les forfaits mobiles sans engagement Red by SFRRed by SFR propose en ce moment des réductions sur des forfaits mobiles appels / SMS / MMS Illimités sans engagement de durée + 200 Go Lire Plus >>
sam, Nov 28, 2020
Nouveautés technologiques
[Mise à jour du samedi 28 novembre 2020 à 09h11] La nouvelle version de l'attestation dérogatoire a été publiée par le ministère de l'Intérieur. Elle intègre les allègements qui entrent en vigueur à compter de ce samedi 28 novembre 2020, notamment la réouverture de tous les commerces (hors établissements de restauration et salle de sport) ainsi que l'extension de la limite autorisée pour les déplacements brefs autour du domicile, dorénavant limités à 3 heures (contre 1 heure) et dans un périmètre de 20 kilomètres autour de chez soi (contre 1 kilomètre auparavant). La nouvelle attestation de déplacement dérogatoire, valable jusqu'au 15 décembre 2020, est disponible en téléchargement ici.SommaireAttestation de déplacement sur smartphoneAttestation de déplacement PDFAttestation de déplacement manuscriteDéplacements autorisés20 km autour de chez soi : comment calculerComment remplir son attestationAttestation employeurJustificatif de déplacement scolaireGénérer en ligne Télécharger le documentLa nouvelle attestation de déplacement dérogatoire pendant le confinement, rétabli à compter du 29 octobre à minuit, est disponible. Ci-dessous la liste des déplacements autorisés pendant ce deuxième confinement ainsi que le modèle à télécharger (Word ou PDF) ou à recopier à la main. L'attestation de déplacement dérogatoire peut également être présentée aux autorités au format numérique sur mobile, en cliquant sur le générateur ci-dessous. Ce générateur d'attestation est également accessible depuis l'application TousAntiCovid. Pour rappel, l'attestation est nominative et valable pour une durée d'une heure dans le cadre des déplacements brefs liés à l'activité physique des personnes ou aux besoins des animaux de compagnie. A noter que les travailleurs non-salariés doivent se munir de ce document lorsqu'ils ne peuvent disposer d'un justificatif de déplacement permanent établi par leur employeur. Pour les déplacements nécessaires à la scolarité des enfants, un autre document permanent est disponible : le justificatif de déplacement scolaire. Les parents qui n'ont pas fait apposer le cachet de l'établissement scolaire peuvent télécharger l'attestation et choisir le dernier motif : "déplacement pour chercher les enfants à l'école et à l'occasion de leurs activités périscolaires".Créer son attestation de déplacement numérique Attestation de déplacement dérogatoire en ligneL'attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire à partir du jeudi 29 octobre à minuit, pour toute sortie du domicile. Tout justificatif permettant de prouver le caractère nécessaire du déplacement, lorsqu'il ne s'agit pas d'un déplacement d'une heure pour faire du sport (seul), s'aérer ou pour les besoins des animaux de compagnie, est le bienvenu et est à présenter aux forces de l'ordre en cas de Lire Plus >>
sam, Nov 28, 2020
Nouveautés technologiques
Amazon
SommaireLe Black Friday, c'est quoi ?Date du Black FridayFin du Black FridayBlack Friday en FranceMagasins participantsAmazon et le Black Friday[L'ESSENTIEL] Le Black Friday, cette opération commerciale importée des Etats-Unis au cours de laquelle commerçants et e-commerçants émettent des promotions allant parfois jusqu'à 80%, devait cette année avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais beaucoup d'enseignes et de sites marchands, dont Amazon France, ont accepté de reporter d'une semaine les promotions qu'ils avaient prévues dans le cadre du Black Friday en France, sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici là. De nombreuses enseignes feront donc leur Black Friday le vendredi 4 décembre, y compris Amazon.fr. Chez ces enseignes, la Black Week, car les promotions commencent toujours à déferler avant le lancement officiel du Black Friday, débutera donc le lundi 30 novembre pour se terminer avec le Cyber Monday, le lundi 7 décembre. Pas besoin, toutefois, d'attendre le début du Black Friday, ni même celui de la Black Week, pour profiter de remises intéressantes sur des produits prisés toute l'année comme les smartphones (iPhone, Xiaomi, Samsung...), téléviseurs, PC portables ou produits Apple en tout genre. Fnac, Darty, Cdiscount, Boulanger ou encore Amazon inondent le web de bons plans. D'autant que les consommateurs français peuvent passer par les plateformes étrangères comme les déclinaisons allemande et espagnole d'Amazon pour effectuer leurs achats. Découvrez notre sélection.Les meilleures offres chez les marchands Recevoir nos alertes live !20:30 - 300 euros de remise immédiate sur le Sony Xperia 5Le Sony Xperia 5 est affiché avec un rabais de 43%, soit 300 euros, chez Red by SFR, ce qui fait chuter le prix du smartphone à 399 euros au lieu de 699 habituellement. Cliquez ici pour bénéficier de l'offre.20:00 - Le pack Somfy 1875230 Home Alarm Plus à bon prix sur Amazon AllemagneLe pack alarme alarme connectée avec sirène extérieure de Somfy, contenant 3 télécommandes, 3 détecteurs d'ouverture et 1 détecteur de mouvement est à 399 euros sur Amazon.de au lieu de 535,16 euros en temps normal. En comptant les frais d'expédition qui s'élèvent à 9,79 euros, le pack revient à 408,79 euros. Cliquez ici pour bénéficier de l'offre.19:45 - 200 euros de réduction sur la TV Led LG 55NANO91 (2020)La TV Led LG 55NANO91 (2020) est en ce moment proposée à 799,99 euros sur le site Internet de Darty au lieu de 999,99 euros habituellement. Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Un déclin vertigineux qui sera certainement plus brutal que prévu suite aux nouvelles mesures sanitaires prises par les gouvernements. En parallèle, les consommateurs (re)confinés chez eux se ruent en masse sur la toile pour s'informer, se divertir et surtout pour effectuer leurs achats. Mais les marques sont-elles capables de fournir des expériences client de qualité devant cette affluence online inédite ?Le confinement : accélérateur du digitalAu cours du déploiement des mesures de confinement à travers le monde, le volume de publicités OOH (out of home) et print a fortement diminué en faveur des médias à domicile. Inéluctablement, les populations étant contraintes de limiter leurs déplacements, l'utilisation d'internet, des appareils numériques, des plateformes sociales, des services de streaming et des jeux a dépassé les médias traditionnels de façon spectaculaire. Il n'y a jamais eu autant de personnes connectées à internet (au début de la pandémie, l'utilisation d'Internet a notamment augmenté de 70 %). En outre, plutôt que de braver les foules en magasins, les consommateurs choisissent d'acheter davantage en ligne, ce qui engendre une montée des investissements liés au e-commerce. Aux Etats-Unis, ceux-ci ont augmenté de plus de 30 % entre début mars et mi-avril par rapport à la même période l'an passé. Par ailleurs, comme l'indique une étude eMarketer, les internautes passent également plus de temps en ligne : 32 % des répondants passent plus de temps sur les médias sociaux, 42 % passent plus de temps à regarder les services de streaming, tandis que l'utilisation des consoles de jeu a augmenté de 59% d'après Nielsen). Bien sûr, les investissements publicitaires suivent... Car si tirer parti de ses budgets dans un tel climat économique relève du défi, ils savent en revanche spécifiquement où investir pour atteindre leurs cibles.Construire l'identité des clients : un défi qui subsisteL'utilisation du numérique ayant atteint des niveaux records, la résolution de l'identité digitale — autrement dit, la réconciliation du comportement d'une personne anonymisée sur l'ensemble des canaux et des devices qu'elle utilise — est plus importante qu'elle ne l'a jamais été pour les marques. En ce sens, l'identité ne doit pas être entendue comme la collecte d'informations personnelles identifiables (IPI) tels que le nom et l'adresse, mais plutôt comme une vision unifiée du comportement d'un individu sur ses appareils alors que sa véritable identité reste privée. La résolution d'identité devrait représenter une mine d'or pour les annonceurs, leur permettre en théorie de mesurer Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Il convient de sortir de la vision court-termiste de gestion de crise dans laquelle nous nous trouvons pour réfléchir plus largement à l'offre culturelle de demain, et à ce que la réalité virtuelle peut lui apporter, notamment en matière de diversification de l'audience et des formats.Non, toute la culture ne va pas débarquer dans votre salon grâce à la réalité virtuelleQuand on pense réalité virtuelle, on imagine des voyages extraordinaires que l'on pourrait vivre depuis son canapé, des expériences sensorielles uniques et des effets spéciaux à foison. Mais concrètement, en dehors des gamers et des aficionados des nouvelles technologies, qui dispose chez lui d'un casque de réalité virtuelle ? D'après IDC[1], le marché des casques de réalité virtuelle s'affiche à la baisse en 2020, et n'a pas été porté par le premier confinement comme on aurait pu l'imaginer. La réalité virtuelle a du mal à s'imposer auprès du grand public, tout simplement parce qu'elle nécessite deux éléments fondamentaux qui sont aussi des freins à son développement à grande échelle : un équipement spécifique (et relativement coûteux) et un grand espace permettant d'évoluer librement (ce qui est souvent peu compatible avec une situation de confinement). Or, cette technologie est belle et bien révolutionnaire et peut être un nouveau levier de développement, notamment pour le secteur culturel.Avant de voir comment la réalité virtuelle peut s'intégrer dans le paysage culturel de demain, arrêtons-nous sur l'état du secteur et sa capacité de rebond face à la crise.Le milieu culturel allait-il si bien avant la crise de Covid-19 ?La réponse n'est pas si évidente. Une étude du Crédoc de 2019 met en avant une baisse notable de la fréquentation des musées, expositions et monuments ces dernières années. Conséquence de " l'over tourisme, des politiques tarifaires, du succès des plateformes numériques comme Netflix ou Amazon Prime, ou encore dommage collatéral de la baisse des départs en vacances des Français ? Toujours est-il que l'offre muséale et patrimoniale en France devait - avant même la crise - envisager une restructuration profonde pour rester attractive. L'année 2020 marque un tournant pour le milieu. En empêchant les établissements d'accueillir leur public, la Covid les a poussés à faire bouger les lignes. Expositions virtuelles, podcasts, conférences en ligne, les musées et institutions culturelles rivalisent d'ingéniosité pour garder le contact avec leur audience. La plupart des initiatives reposent sur une mise à disposition de ce qui fait la valeur de ces Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
JDN. Quelle baisse d'activité constatez-vous depuis le second confinement ? Julien Mouyeket est le directeur général de Bolt en France. © BoltJulien Mouyeket. Durant le premier confinement, le marché a été fortement impacté, de l'ordre de 70 à 80%. Nous avons ensuite constaté une reprise assez forte sur l'été et septembre, avec un retour de 70% de l'activité. Mais le couvre-feu en octobre a changé la donne : l'activité a connu un nouveau recul de 30 à 40%. Nos chiffes sont similaires à ceux du marché. Nous avons cru fortement en septembre avec des investissements marketing dans l'acquisition de clients et de chauffeurs ainsi que notre lancement à Bordeaux (Bolt était jusqu'ici présent à Paris et Lyon, ndlr). Aujourd'hui, nous constatons à nouveau une baisse, mais moins forte. Je ne peux pas partager le chiffre, mais il est similaire aux tendances du marché (les autres plateformes évoquent des baisses de chiffre d'affaires de l'ordre de 50 à 70%, ndlr). L'annonce par le gouvernement d'un déconfinement progressif du pays vous permet-elle d'espérer un retour de l'activité ? Nous sommes très optimistes sur le futur de Bolt en France. Nous pensons que ces annonces vont nous aider dès le samedi 28 novembre (début d'une première vague d'allégements du confinement, avec la réouverture de commerces non essentiels, ndlr) à retrouver davantage d'activité. Mais nous ne savons pas dans quelle mesure les gens vont continuer à utiliser les VTC dans la période qui s'ouvre. Les mois de fin d'année font normalement partie de la saison haute pour les VTC. Le niveau d'activité sera donc difficile à prévoir. Le plus gros du marché sera retrouvé à partir du 20 janvier lorsque les bars et restaurants seront autorisés à rouvrir si les indicateurs sanitaires le permettent. Il y a une forte corrélation entre l'activité nocturne des citoyens et notre activité. Vous avez lancé une option "éco" moins chère que vos courses standards. Comment arrivez-vous à baisser encore les tarifs ? "Nous espérons que la réouverture des commerces nous aidera à retrouver de l'activité"Il n'y a pas de différence notable pour l'utilisateur, mais pour le chauffeur. Il s'agit d'une catégorie optionnelle pour eux. L'idée est de proposer une alternative de revenus à nos chauffeurs pendant les périodes de moindre activité comme le couvre-feu, le confinement, ou les heures creuses de la journée. La tarification est environ 17% moins chère que notre offre classique. Cette Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
[Mise à jour du vendredi 27 novembre 2020 à 17h06] Une nouvelle version de l'attestation sera mise en ligne sous peu sur le ministère de l'Intérieur, pour intégrer les allègements qui entrent en vigueur à compter de ce samedi 28 novembre 2020. A savoir, la réouverture de tous les commerces (hors établissements de restauration et salle de sport) ainsi que l'extension de la limite autorisée pour les déplacements brefs autour du domicile, dorénavant limités à 3 heures (contre 1 heure) et dans un périmètre de 20 kilomètres autour de chez soi (contre 1 kilomètre auparavant). La nouvelle attestation de déplacement dérogatoire, valable jusqu'au 15 décembre 2020, sera disponible en téléchargement ici dès sa publication.SommaireAttestation de déplacement sur smartphoneAttestation de déplacement PDFAttestation de déplacement manuscriteDéplacements autorisés20 km autour de chez soi : comment calculerComment remplir son attestationAttestation employeurJustificatif de déplacement scolaireGénérer en ligne Télécharger le documentLa nouvelle attestation de déplacement dérogatoire pendant le confinement, rétabli à compter du 29 octobre à minuit, est disponible. Ci-dessous la liste des déplacements autorisés pendant ce deuxième confinement ainsi que le modèle à télécharger (Word ou PDF) ou à recopier à la main. L'attestation de déplacement dérogatoire peut également être présentée aux autorités au format numérique sur mobile, en cliquant sur le générateur ci-dessous. Ce générateur d'attestation est également accessible depuis l'application TousAntiCovid. Pour rappel, l'attestation est nominative et valable pour une durée d'une heure dans le cadre des déplacements brefs liés à l'activité physique des personnes ou aux besoins des animaux de compagnie. A noter que les travailleurs non-salariés doivent se munir de ce document lorsqu'ils ne peuvent disposer d'un justificatif de déplacement permanent établi par leur employeur. Pour les déplacements nécessaires à la scolarité des enfants, un autre document permanent est disponible : le justificatif de déplacement scolaire. Les parents qui n'ont pas fait apposer le cachet de l'établissement scolaire peuvent télécharger l'attestation et choisir le dernier motif : "déplacement pour chercher les enfants à l'école et à l'occasion de leurs activités périscolaires".Créer son attestation de déplacement numérique Attestation de déplacement dérogatoire en ligneL'attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire à partir du jeudi 29 octobre à minuit, pour toute sortie du domicile. Tout justificatif permettant de prouver le caractère nécessaire du déplacement, lorsqu'il ne s'agit pas d'un déplacement d'une heure pour faire du sport (seul), s'aérer ou pour les besoins des animaux de compagnie, est le bienvenu et est à présenter aux Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Le cycle de facturation de 90% des sociétés aujourd'hui est souvent le même : de l'exécution de la prestation - parfois précédée d'une demande d'acompte, à la facturation en passant par le début d'une attente interminable pour que le paiement arrive (sous 30,60 voire 90 jours). Durant tout ce temps, l'entrepreneur n'aura pas d'autres possibilités que de vérifier régulièrement son compte bancaire professionnel et relancer constamment son client pour savoir si le paiement a été effectué. Ce système, outre le fait qu'il soit extrêmement stressant et chronophage pour le chef d'entreprise, pose plusieurs problèmes directement liés à la survie de l'entreprise elle-même.Une pression insoutenable pour le chef d'entrepriseLes premières victimes de ce système sont l'entrepreneur et son entreprise. Il faut bien comprendre que lorsqu'une facture n'est pas payée rapidement ou pas réglée dans les temps, l'entreprise créditrice se retrouve dans une situation précaire. Sa trésorerie est fragilisée car, comme toute entreprise, elle a régulièrement des charges fixes à payer (locaux, matériel, employés, etc.). Un décalage de trésorerie peut donc rapidement mettre en péril une entreprise qui ne possède pas de réserves suffisantes pour absorber ce délai de paiement. Le manque de trésorerie est d'ailleurs l'une des principales causes de faillites des entreprises. Pour les start-ups, cela représente même la deuxième cause d'échec avec 29% des entreprises qui mettent la clé sous la porte par manque de trésorerie.Lorsqu'il existe un décalage entre les décaissements de l'entreprise (dépenses et charges qu'elle paye pour continuer son activité) et les encaissements (l'argent qui rentre lorsqu'un client paie sa facture), l'entreprise a alors un besoin de trésorerie appelé Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Ce BFR représente le niveau de trésorerie minimum que l'entreprise doit toujours avoir sous la main pour pouvoir faire face à ses charges en attendant d'être payée. Plus les délais de paiement des factures sont longs, plus les besoins en BFR sont importants. Et il peut être difficile pour une entreprise d'avoir toujours suffisamment de trésorerie pour faire face à ses besoins. Cette fragilité pose constamment la question de la pérennité de l'entreprise. Une poignée de retards de paiements peut à tout moment faire basculer l'entreprise dans une situation critique où la fermeture peut même être envisagée.Il s'agit donc d'un stress constant pour l'entrepreneur, jamais pleinement à l'abri tant qu'il ne dispose pas de réserves de trésorerie importantes. À cette pression constante pour la survie de son entreprise, s'ajoute celle touchant Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Si la crise sanitaire a ébranlé les start-up françaises, elle est loin de les avoir complètement brisées ; ainsi, selon une étude EY et France Digitale, 70 % d'entre elles déclarent ne pas avoir rencontré de difficultés financières durant le confinement[1]. Généralement positionnées sur des domaines porteurs ou novateurs, elles ont souvent été en première ligne pendant cette période où elles ont démontré leur valeur ajoutée à l'image d'Axiotis, par exemple, qui a mis au point un test salivaire pour les particuliers.Toutefois, l'enjeu pour les start-up consiste avant tout à se démarquer de la concurrence. Si les clés de la réussite passent par une idée voire une technologie innovante, celui du choix du mode de distribution peut également faire la différence. Pour y parvenir, elles peuvent intégrer un accélérateur de start-up et ainsi opter pour un test grandeur nature avant de plonger dans le grand bain.L'accélérateur, dernière étape avant la mise sur le marché ?Le modèle indirect est bâti sur une relation tripartite entre le distributeur, le revendeur et le fournisseur. Chacun des membres de cet écosystème joue un rôle important dans l'accompagnement des start-up qui suivent toutes un parcours balisé. Les étapes qui caractérise ce parcours : des premières levées de fonds, à l'accompagnement technologique et financier par Business Angels jusqu'à l'intégration à des incubateurs pour définissent leur niveau de maturité. De nombreux fournisseurs proposent déjà leur propre incubateur, à l'image de Microsoft, qui les intègrent dans leur écosystème et leur donnent les clés techniques et financières pour faire maturer leurs offres.L'accélérateur se positionne comme une forme de continuité de l'incubateur permettant de passer le dernier cap avec la mise sur le marché. En effet, une fois que ces jeunes pousses ont suffisamment grandi, l'intérêt d'un accélérateur est de les rapprocher de l'écosystème indirect, notamment auprès des revendeurs et des intégrateurs à la recherche de solutions innovantes.Forts de leurs connaissances des besoins des partenaires et des revendeurs et par extension de leurs clients, les distributeurs sont les mieux à même de de créé leur propre accélérateur et de proposer ainsi leurs services à ces jeunes pousses. Cet accès privilégié permet aux start-up de tester leurs offres mais également de bénéficier de conseils du distributeur pour proposer la meilleure approche : SaaS vs on-premise voire les deux. Ils peuvent également être aiguillés sur le packing de l'offre, le renouvellement ou non des licences, ou encore la réalisation du plan Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Alors que la distanciation sociale, le télétravail ou le chômage partiel touchent de très nombreux salariés, certaines directions de l'audit et / ou du contrôle sont entravées dans leurs actions, voire complément mises à l'arrêt. Et pourtant, le contrôle des filiales n'a jamais été aussi crucial et nécessaire qu'aujourd'hui.En effet, la crise sanitaire actuelle est aussi, et surtout, une crise économique. Les risques de dérapage, d'erreurs ou de fraudes se nourrissent naturellement de ce contexte. Manipulation des comptes pour gonfler les performances face aux attentes de la direction, des actionnaires ou des marchés financiers, corruption active ou passive pour conserver ou obtenir des marchés, ou tout simplement erreurs de saisies comptables dans des conditions de travail dégradées... Les occasions et les tentations sont multiples.Face à cette augmentation du risque, on ne peut pas accepter une diminution du niveau de contrôle dont, rappelons-le, l'objectif est double : la détection bien sûr, mais également la dissuasion. Les auditeurs et les contrôleurs doivent donc trouver des modes de fonctionnement alternatif efficients. Pour cela, des solutions de continuité de contrôle et de l'audit interne des filiales existent. Encore faut-il être en mesure de les déployer rapidement.Le numérique pour échanger, le digital pour auditerFaire une distinction précise entre "numérique" et "digital" est un terrain glissant. Cela étant, on peut dire aujourd'hui que les moyens numériques permettent aux collaborateurs de mieux communiquer tandis que les technologies digitales facilitent la mise en place d'outils d'automatisation des tâches d'analyse et de reporting.On l'a vu, en quelques semaines seulement, les plus réfractaires au télétravail s'y sont adaptés, parfois avec un succès qui les a eux-mêmes surpris. Réunions "en visio", points hebdomadaires à distance, outils de gestion collaborative des tâches… Toutes les organisations, quelles qu'elles soient, disposent désormais d'une armada de plateformes leur permettant de fluidifier les échanges et de coordonner le travail de chacun.Cependant, être en capacité de communiquer et d'échanger des informations ne suffit pas. Il faut disposer de la matière première du contrôle et de l'audit, à savoir la donnée. Immatérielle, la data est accessible de n'importe où et peut être stockée où on le souhaite. Le plus souvent plutôt bien structurée, elle est donc aisément exploitable.Analyser plus de 100 filiales en trois semainesCitons l'exemple de ce grand groupe français dont la majorité du département d'audit et de contrôle interne est aujourd'hui en activité réduite, sans possibilité de déplacement dans les filiales. En réponse à cette contrainte, Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Ce mois-ci, on commence par une petite visite guidée virtuelle de l'exposition “Christian Dior, couturier du rêve” au musée des Arts Décoratifs. Puis, on s'accorde un instant shopping, toujours bien assis dans son canap' avec la dernière application de Castorama (coucou Ikea !). Pour la petite sortie de la journée, on vous invite à découvrir le premier Relais urbain d'Intermarché dans le 20ème arrondissement de Paris. Enfin, mais pour ça attendons le déconfinement, direction la Belgique puis la Suède, pour un petit tour dans les rues d'Anvers afin de découvrir les nouvelles vitrines interactives de C&A et le nouveau concept Green nommé Loop d'H&M à Stockholm. Christian Dior vous plonge dans l'exposition phare de ses 30 ansPar les temps qui courent, les marques s'inventent et se réinventent. En 2017, pour fêter ses 30 ans, l'iconique marque de vêtements de haute couture mettait à l'honneur 300 robes lors de l'exposition “Christian Dior, couturier du rêve” au musée des Arts Décoratifs. Vous l'avez manquée ou alors vous souhaitez revivre cet instant suspendu entre art et méditation artistique d'un des plus grands couturiers français ? Ça tombe bien, MAD vous permet de (re)vivre l'exposition virtuellement. Prêt(e) à plonger dans le grand luxe ? C'est par ici et en plus c'est gratuit ! Et en plus pas de file d'attente interminable ! Cette vidéo retrace la genèse de l'exposition, explique le choix des robes, la scénographie, etc. Une nouvelle façon de faire vivre de façon intemporelle les expositions et de les rendre accessibles à plus grande échelle. Et si cela devenait monnaie courante ? Ce pourrait-être une bonne idée pour la mode en général, une façon de faire vivre les modèles iconiques de la saison à distance!Castorama se met à la réalité virtuelleOn connaissait déjà tous l'outil d'Ikea qui vous permet d'intégrervotre mobilier directement chez vous pour voir si cela rend bien avant tout achat ou déplacement dans l'une de leurs boutiques. C'est désormais au tour de Castorama de tester l'application, et force est de constater que ça fait un carton ! Pour l'utiliser, rien de plus simple : vous prenez une photo de votre intérieur, puis vous cherchez un produit dans le catalogue en ligne pour le déposer à l'endroit souhaité et l'application s'occupe de tout. En un rien de temps, vous visualisez votre nouvelle cuisine ou espace cocooning en réalité virtuelle. Pour l'avoir essayé, car oui cela nous tentait Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Interdire de vente les commerces jugés " non essentiels (hygiène-soin-beauté-parfum, Luxe, culture, électronique, etc.), c'est avoir créé les conditions pour que les achats se reportent dès le premier confinement sur les plateformes online et surtout vers de nouveaux marchés, que ce soit auprès des clients déjà usagers ou de nouvelles recrues. Une fois découverte par de très nombreux Français la vente online et les plateformes, ils pu comparer leurs prix à ceux de leurs commerçants habituels et certains, des mois plus tard, ont définitivement changé leurs comportements pour des raisons économiques et pratiques (achat de chez soi, livraison à domicile, etc.).Résultat : le commerce online, Amazon en priorité, est devenu l'alternative " essentielle et réflexe pour encore plus de clients. Pour ceux-là, le Black Friday est synonyme d'opportunités et d'aubaines à saisir : " Je souhaitais acheter un parfum et j'ai profité d'une réduction de 25% proposée à l'occasion du Black Friday. Je pense que c'est le seul achat que j'effectuerai dans ce cadre.La question du " petit commerçant ne se pose pas dans ce contexte, parce qu'il n'est pas présent à l'esprit dans le cadre d'un événement mondial porté par des plateformes internationales : " Ce n'est pas Français, le Black Friday. Habituellement pour cet événement, j'achète surtout en ligne, donc cette année, avec le Covid, ça ne changera pas grand-chose.Le multicanal au service du porte-monnaieParce qu'elle a désormais pleinement intégré les plateformes à ses canaux d'achats, cette nouvelle clientèle attend que ses " petits commerçants vendent aussi bien en boutique qu'online et est prête à les faire profiter du Black Friday en achetant chez eux avec les facilités du click & collect ou autres usages mis en place au nom de la distanciation sociale.Et, parce que l'impact social et financier de la gestion sanitaire de la crise se traduit par la volonté de dépenser moins (par précaution, parce que le pouvoir d'achat a été réduit, pour épargner, parce que le poids des dépenses contraintes est plus lourd…), le Black Friday est même susceptible de recruter de nouveaux clients : " Les années précédentes, je n'y faisait pas attention, c'est le contexte qui me fait changer cette année et d'accélérer des dépenses jugées importantes : " Je n'ai jamais participé à cette tendance, mais je crois que cette année je vais tenter le coup dans l'informatique. Ça peut être intéressant aussi dans l'électroménager. Pour les habitués, c'est le moment Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
A l'heure de la montée en flèche du télétravail dans le sillage du Covid-19, les entreprises boostent leur migration vers le cloud. "La pandémie a joué un rôle de catalyseur mi-2020", observe Forrester. Le cabinet d'études anticipe dès lors une hausse de 35% du marché du IaaS en 2021, à 120 milliards de dollars. "La tendance sera tirée par la demande en développements containérisés dans une optique multicloud", indique Dave Bartoletti, vice-président et analyste principal du groupe américain. Et Karine Picard, country manager France d'Oracle, de constater : "Désormais, la question ne se pose plus. Les grandes entreprises s'orientent toutes vers plusieurs acteurs." L'objectif ? Eviter le vendor lock-in tout en se donnant la liberté d'opter au fil des projets pour des fournisseurs différents en fonction de leurs points forts. Reste à savoir quelle gouvernance adopter pour maîtriser les choix, les coûts, et leur alignement sur la stratégie de l'entreprise. Choisir un cloud prépondérantMême si l'entreprise se déploie déjà sur plusieurs clouds compte tenu de géographies et de problématiques numériques multiples (data, IA, IoT...), elle gagnera à faire le choix au départ d'un cloud public prépondérant. "Les équipes IT se familiariseront ainsi avec une première offre, ses concepts, son fonctionnement, ses modes de plateformisation, avant de s'étendre à une deuxième, puis éventuellement une troisième. La courbe d'apprentissage sera plus simple", souligne Romain Charles, business development manager au sein de Devoteam Revolve, branche de l'ESN du même nom spécialisée dans le cloud. De la cybersécurité au pilotage opérationnel en passant par la gestion financière (ou FinOps), un cadre de gouvernance sera d'emblée défini dès le premier cloud choisi, puis élargi aux clouds venant ensuite. "Globalement, il s'agit de s'assurer que les services managés retenus, leur dimensionnement et leur configuration sont en cohérence avec les applications et traitements métier qu'ils sont amenés à prendre en charge, et notamment avec leur niveau de criticité", résume Guillem Pelissier, directeur de la practice Cloud Enterprise Solutions d'Atos en France. Structurer les droits d'accèsPremière étape du chantier : la mise en place d'un IAM (pour identity access management) structuré. L'enjeu ? Aboutir à un mode d'authentification unique de l'utilisateur quelle que soit la plateforme cloud. Dans cette optique, l'annuaire d'entreprise est évidemment mis à contribution pour gérer les politiques de connexion en fonction des rôles et profils métier. Ensuite, des landing zones permettront de définir des bulles réseaux dédiées à tel ou tel groupe. Elles s'adosseront Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Coronavirus ou pas, le Mobile Marketing Forum, qui réunit chaque année tous les acteurs du secteur pour évoquer les principaux enjeux en matière de marketing mobile, revient bien en 2020. L'événement organisé par la Mobile Marketing Association France se réinvente toutefois, puisqu'il prendra la forme d'une émission TV de deux heures, accessible à tous de 10h à 12h, le 8 décembre prochain. Au programme, 4 sujets structurants : le mobile au cœur du citoyen, le mobile au cœur de l'économie des médias, le mobile au cœur du parcours client et le mobile au cœur de l'entertainment, nouveaux formats et contenus."Nous souhaitons que cette nouvelle édition du Forum incarne le sens, les valeurs, l'utilité sociétale du Mobile et l'engagement de ses acteurs", explique le président de la Mobile Marketing Association France, Pierre-Emmanuel Cros. Ce RDV du marché rassemblera, comme chaque année, au-delà de la seule communauté du mobile. Annonceurs, agences, pouvoirs publics et grands acteurs internationaux seront à nouveau de la partie, sur le plateau comme derrière leur écran. Pour s'inscrire : cliquer ici. Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Cette année, alors que le Black Friday 2020 aura exceptionnellement lieu le vendredi 4 décembre, le cabinet expert en SEO SmartKeyword fournit au le JDN, les données à jour au 27 novembre quant au positionnement des marchands en fonction des catégories high tech, mode, maison et jeux vidéos. Au global, le podium reste inchangé, la Fnac restant le marchand le mieux positionné au niveau du référencement naturel. Les infographies ci-dessous révèlent toutefois quelques évolutions notables entre le 20 (date de la première édition de ce baromètre) et le 27 novembre.Sur les requêtes contenant "Black Friday", Fnac, Cdiscount et Rakuten restent en tête bien que la Fnac ait gagné presque 3 points en une semaine alors que Cdiscount en a perdu autant. Rakuten, qui clôture le podium, enregistre aussi une baisse de 2 points entre le 20 et le 27 novembre. Rappelons que la visibilité des e-commerçants est assez basse ici car Smartkeyword a retiré les sites médias qui occupent des places importantes, dans le but d'obtenir un classement regroupant uniquement les e-commerçants.Avec plus de deux fois la part de marché du deuxième, la Fnac domine largement le secteur high tech. Zalando poursuit sa course en tête dans la mode, mais le podium a légèrement évolué en l'espace d'une semaine. Galeries Lafayette qui était en deuxième position le 20 novembre (5,3%) se retrouve désormais à la troisième place cette semaine (4,4%). C'est La Redoute qui gagne un rang en rejoignant la troisième place (4,7%). Concernant les jeux vidéos, quelques changements sont à noter. Tout d'abord, si la Fnac reste en tête, elle perd plus de 4 points en une semaine. Derrière, Micromania gagne un rang et monte sur la deuxième marche du podium (5,5%) éjectant Playstation qui se retrouve au pied du podium. En revanche, Cdiscount performe et gagne deux places en une semaine. Côté maison, les deux premières places restent occupées par Conforama et But qui enregistrent des résultats similaires à la semaine précédente. Toutefois, Cdiscount réussit à intégrer le podium devançant Ikea d'un rang. Méthodologie de Smartkeyword L'infographie se base sur un échantillon de 50 000 mots clés collectés de différents outils (Ranxplorer, Semrush, SmartKeyword, Google Search Console).Les volumes de recherches sont ceux donnés par Google, donc moyennés sur l'année, que l'on a ajustés sur la période 8 octobre - 12 décembre. Ceci suite à l'analyse des données Google Search Console et Google Trends qui montrent que c'est Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Amazon
Les meilleures offres chez les marchandsSommaireLe Black Friday, c'est quoi ?Date du Black FridayFin du Black FridayBlack Friday en FranceMagasins participantsAmazon et le Black Friday[L'ESSENTIEL] Opération commerciale de grande ampleur au cours de laquelle marchands et e-marchands rivalisent de promotions allant parfois jusqu'à 80%, le Black Friday devait cette année avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais beaucoup d'enseignes et de sites marchands, dont Amazon France, ont accepté de reporter d'une semaine les promotions qu'ils avaient prévues dans le cadre du Black Friday en France, sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici là. De nombreuses enseignes feront donc leur Black Friday le vendredi 4 décembre, y compris Amazon.fr. Chez ces enseignes, la Black Week, car les promotions commencent toujours à déferler avant le lancement officiel du Black Friday, débutera donc le lundi 30 novembre pour se terminer avec le Cyber Monday le lundi 7 décembre. Pas besoin, toutefois, d'attendre le début du Black Friday, ni même celui de la Black Week, pour profiter de promotions intéressantes sur des produits prisés toute l'année comme les smartphones (iPhone, Xiaomi, Samsung...), téléviseurs, PC portables ou produits Apple en tout genre. Fnac, Darty, Cdiscount, Boulanger ou encore Amazon inondent le web de bons plans. D'autant que les consommateurs français peuvent passer par les plateformes étrangères comme les déclinaisons allemande et espagnole d'Amazon pour effectuer leurs achats. Découvrez notre sélection. Recevoir nos alertes live !13:27 - Un important rabais sur le Samsung Galaxy S20Le Samsung S20 coloris gris est affiché en ce moment à 499 euros au lieu de 759 habituellement sur la boutique en ligne d'Orange. Soit 260 euros de réduction. L'offre est valable pour toute commande validée avant le 30 novembre 23h59. Cliquez ici pour bénéficier de cette remise de 34%.13:26 - L'iPhone SE 64 Go à moins de 400 euros sur Amazon Allemagne !L'iPhone SE 64 Go est en vente à 398,69 euros sur Amazon.de. Avec les frais d'expédition, le prix du smartphone monte à 403,61 euros, soit un rabais de 63 euros (-14%) par rapport au tarif pratiqué habituellement par Amazon Allemagne. Cliquez ici pour profiter de ce prix attractif sur l'iPhone SE 64 Go.13:08 - 40% de remise sur ce pack Philips HueLe pack Philips Hue contenant 2 ampoules connectées White and Color E27, une prise connectée, un pont de connexion ainsi qu'une télécommande Dimmer est affiché à 119,99 Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
C'est devenu le nouveau cri de guerre en matière de ressources humaines et d'organisation du travail : "le télétravail va devenir la nouvelle norme". Décideurs publics ou privés, directeur des ressources humaines, experts de tout poil et commentateurs patentés, chacun y va de son petit couplet qui se prétend visionnaire voire révolutionnaire.D'une contrainte imposée par ce maudit virus, faisons une opportunité et pérennisons cette situation qui voit les salariés des entreprises, grandes ou petites, travailler depuis leur salon, rivés à leur ordinateur et leur téléphone portable, en chemise habillée et short décontracté, pour tenir avec leur manager, leurs collaborateurs, leurs clients et prospects ou leurs partenaires des réunions Zoom, Teams ou Skype à n'en plus finir.Un mode de travail à distance hyper cadré, où la spontanéité, le "body language", l'enrichissement collectif et immédiat a disparu, au profit d'une préparation militaire de chaque réunion et d'un respect absolu des timings afin de pouvoir passer à la réunion suivante.Il faut certes en passer par là pendant cette période de confinement et tous les salariés font preuve d'une adaptabilité et d'une discipline exemplaires pour y parvenir. Mais, certains beaux esprits voudraient nous faire croire et admettre que cette vie professionnelle à distance va perdurer et que c'est pour notre bien, celui de nos personnes comme celui de nos organisations.Non sans arrière-pensée d'ailleurs. Immobilière et financière évidemment, certains ayant déjà sorti leurs calculettes pour conclure qu'ils pourraient économiser au moins 30% de leur surface de bureaux. Sans compter les frais annexes (entretien par exemple). Mais aussi arrière-pensée humaine. A distance, voilà une part des tensions collectives et relationnelles, qui sont un des enjeux des ressources humaines en entreprise, qui disparaît. Au salarié de se débrouiller tout seul chez lui à jongler entre son ordinateur, sa machine à laver, le repas à faire cuire, la réunion à préparer et les enfants qui doivent faire leurs devoirs.Mais au-delà des critiques sur ce nouveau mode d'organisation né de la crise, il est surtout un aspect essentiel que les prometteurs de ce télétravail permanent et institutionnalisé à grande échelle oublient, c'est le bienfait du " travailler ensemble, physiquement, dans les mêmes locaux (dès que cela sera de nouveau possible et en respectant bien sûr encore pour de longs mois les protocoles sanitaires, les gestes barrière, comme toutes les entreprises l'ont mis en place avec célérité et efficacité).Comment bâtir et entretenir une culture sans se voir, se parler, échanger, Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Nous sommes entrés dans une période post-COVID, ce qui ne veut pas dire que le COVID est derrière nous, mais que le risque sanitaire fait maintenant partie de notre quotidien. Dans ce contexte, la seule constante, la seule certitude, c'est l'incertitude. Les entreprises doivent s'adapter pour pouvoir continuer de fonctionner et faire face aux (potentielles) perturbations. Il ne s'agit plus de survivre ou de réagir à l'urgence, mais bien de retourner à un fonctionnement normal dans un contexte marqué par l'incertitude. Les entreprises doivent à nouveau viser la performance et la croissance. Face à ça, un certain nombre de modifications dans le mode de travail s'imposent aux entreprises afin de mettre en place de nouveaux process.De manière primordiale, la communication entre les différents membres d'une équipe doit pouvoir se passer de leur présence effective dans les mêmes bureaux. Sans quoi le télétravail peut vite devenir synonyme de désorganisation. Aux interactions professionnelles s'ajoutent les interactions sociales qui doivent aussi être maintenues de manière ininterrompue. Finalement, il faut que les membres d'une équipe puissent maximiser les différents avantages en lien avec ces nouveaux modes de travail au bénéfice de l'entreprise. Cela passe notamment par une déculpabilisation du télétravail.Une communication transparente et régulière : renverser le paradoxe du "management à la vue"La possibilité d'avoir ses équipes en présentiel n'est plus une garantie pour de nombreux managers. Dans certaines entreprises, le télétravail a remporté un franc succès auprès des cadres, dans d'autres il sera motivé par des préoccupations sanitaires. Le fait demeure que le traditionnel " management à la vue » qui permet aux managers de voir leurs effectifs sans pour autant toujours savoir ce qu'ils font ne sera plus forcément une réalité. Les entreprises devront donc renverser ce paradoxe. Au lieu de savoir qui est là, sans pour savoir ce qu'il fait, les managers doivent savoir qui fait quoi, sans pour autant savoir d'où.Pour ça il est primordial de communiquer avec vos équipes de manière transparente et clarifier quels canaux doivent être employés pour quels types de messages. Différents canaux permettront aussi de mieux segmenter les informations pour les équipes, mais aussi les encourageront à plus communiquer. Avoir différents canaux crée différents types d'informations que les collaborateurs n'auraient pas toujours communiquées en présentiel. La communication doit aussi être régulière et des points réguliers peuvent être mis en place pour donner à tous une bonne visibilité sur l'action de chacun.Une communication transparente et régulière Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Il est probable que non : il est temps de repenser le système éducatif français pour accélérer la transformation numérique de l'éducation, en associant enseignement numérique et traditionnel. Faisons émerger un système hybride adapté et performant.Nous aurions déjà pu tirer les enseignements de notre confinement printanier mais il n'en est rien. Le gouvernement s'est largement félicité de pouvoir offrir aux élèves et étudiants une rentrée "quasi normale" mais le bouleversement connu cette année 2020 a eu d'importantes répercussions à bien des niveaux. Tout le monde a dû s'adapter, se réinventer. Pourquoi ne pas avoir profité de cette période inédite pour donner un coup d'accélérateur au système éducatif français ? Les enseignants, tous niveaux confondus, ont dû relever un défi de taille, sans aucun précédent ni préavis : virtualiser les environnements d'apprentissage et les salles de classe pour maintenir l'enseignement des élèves et étudiants à distance. Il est vrai que des dispositifs disparates ont été mis en place, ici et là, mais sans aucune homogénéité de systèmes, d'équipements ou de process. Quelles conséquences cela a-t-il eu sur la scolarité des élèves ? Une enquête du service statistique du ministère de l'Éducation nationale publiée en juillet dernier, indiquait qu'entre 6 et 10 % des élèves n'avaient pas eu de contact avec leur enseignant. Un chiffre, souvent remis en question, qui ne couvre pas la période post-confinement, où de nombreux élèves ont également décroché progressivement.De la sélection d'outils numériques adaptés pour les enseignants à la conception de programmes et d'un apprentissage accessible et attrayant pour tous les élèves, de nombreuses questions se posent. Notamment, sur la manière de suivre les progrès des élèves, de leur distribuer les informations et de communiquer avec eux, leurs parents et les enseignants, tout en préservant la vie privée de chacun.À l'avenir, les écoles, au sens large, devront développer leurs capacités d'enseignement à distance en ligne et former les enseignants. Elles devront également disposer des outils nécessaires pour relever les défis de l'enseignement hybride (mêlant présentiel et distanciel). Enfin, les paramètres indispensables à une transformation numérique de l'éducation réussie seront de garantir une communication fluide et entre les élèves et les enseignants et de comprendre les défis auxquels ils sont tous confrontés à la maison.Les appareils audio et vidéo professionnels présentent de nombreux avantages dans les environnements éducatifs : ils participent notamment à capter et conserver l'attention des participants. L'intégration de fonctionnalités spécifiques à l'éducation - développées actuellement Lire Plus >>
ven, Nov 27, 2020
Nouveautés technologiques
Spread the love
Translate »