Accueil / Actualités / 17 octobre 1961: massacre d’Algériens à Paris

17 octobre 1961: massacre d’Algériens à Paris

17 octobre 1961: massacre d’Algériens à Paris

 

En ce 17 octobre 1961, les Algériens manifestaient pacifiquement à Paris, contre le couvre-feu discriminatoire qui leur était imposé, et pour l’indépendance de leur pays, pour les Droit des femmes et hommes Algériens à disposer d’eux-mêmes. Hélas, la répression policière qui leurs fut opposée à causer des centaines de morts.

Ainsi historiquement qualifié, le “Massacre du 17 octobre 1961” fut une répression meurtrière inscrite dans le colonialisme, en plein cœur de Paris, par la police, lors de cette manifestation de femmes et hommes algériens qui militaient pour les “Droits de l’Homme”.

En ce 17 octobre 1961, la répression policière dirigée par Maurice PAPON fut sanglante, ce sont des centaines d’Algériens qui sont tués, torturés, et plusieurs corps jetés à la Seine.

Aujourd’hui cet épisode met encore mal à l’aise, cela reste une partie de l’histoire que certains veulent oublier. La question se pose de savoir si on doit qualifier ces massacres comme un Crime d’État.
En effet, de plus en plus d’historiens, chercheurs s’associent pour dévoiler la vérité et partager l’information auprès de tous. C’est le cas de Jean-Luc EINAUDI, un homme engagé qui a sorti un livre intitulé « La Bataille de Paris: 17 octobre 1961 ».

Ce fut ainsi la première fois que cette histoire est racontée, permettant de mettre davantage en lumière cette partie d’histoire si dissimulée. Fabrice RICEPUTI, historien chercheur associé à l’Institut d’Histoire du temps présent, et auteur d’un ouvrage sur le sujet, apporte aussi son éclairage sur ce qu’il qualifie de “Crime d’État”.

En mémoire des braves militants des Droits de l’Homme victimes de ce massacre à Paris, le “17 OCTOBRE 1961 – JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉMIGRATION” est un jour de recueillement, où le peuple algérien commémore cette Journée Nationale de l’émigration, qui correspond à la fois à une date anniversaire des manifestations des Droits de l’Homme, patriotiques et pacifiques.

Pour faire office de repentir et de mémoire, en date du 15 octobre 2021, à l’occasion d’une cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre d’Algériens du 17 octobre 1961 à Paris,  le président français actuel Emmanuel MACRON a dénoncé des “crimes inexcusables pour la République”,  allant ainsi plus loin que la “sanglante répression” admise par François HOLLANDE  en 2012 et en reconnaissant pour la première fois un bilan bien plus lourd que le bilan officiellement admis.

En ce 17 octobre 2022, de nombreux Algériens, Français, Institutions, Associations, Femmes et Hommes politiques ou engagés, se rassemblent, comme tous les ans,  à Paris et d’autres régions de France pour commémorer cette date et perpétuer la mémoire de ces victimes, pour ne jamais oublier afin de ne plus jamais revivre ce type d’escalade qui a causé des centaines de morts.

 

Pour d’informations sur histoire-immigration.fr


M B.
Reporter / Contributeur Meriem News

 

Crédit Photo: 17 octobre 1961. Métro Concorde © Elie Kagan

 

Bibliothèque de documentation internationale contemporaine

Vidéo Source INA

Spread the love

A propos Meriem News

Voir aussi

Miroir du Monde – Exposition jusqu’au 15 janvier 2023

Miroir du Monde – Exposition jusqu’au 15 janvier 2023 L’exposition au Musée du Luxembourg rassemble …

Translate »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer